Avant la course de Richmond Joey Logano n’avait pas gagné la moindre course en Monster Energy NASCAR Cup Series cette saison et son dernier succès remontait à la course de Phoenix en novembre dernier. En s’imposant lors des Toyota Owners 400 sur le Richmond International Raceway le pilote de la Team Penske s’est rappelé aux bons souvenirs de tous et a permis à son écurie de conclure le week-end de la plus belle des manières.

Après un doublé en IndyCar sur le Phoenix Raceway la nuit dernière avec Simon Pagenaud et Will Power, la Team Penske s’est offert un nouveau doublé, cette fois dans la première division NASCAR avec Joey Logano et Brad Keslowski. En outre, ce succès intervient pour le trois-centième départ de Joey Logano dans la catégorie reine de la NASCAR.

“Terminer sur la Victory Lane pour la 300ème course, c’est super. Nous avons eu de bons restarts. Je suis fier du travail réalisé par l’équipe. Nous avions une voiture pour faire cinquième et nous gagnons.”
— Joey Logano

Joey Logano s’impose devant Brad Keselowski, Denny Hamlin, Ricky Stenhouse Jr. et Kevin Harvick pour le top-5. Suivent Jamie McMurray, Ryan Newman, Kurt Busch, Aric Almirola et Martin Truex Jr. pour le top-10.


>>> Toyota Owners 400 : Séance 1 | Séance 2 | Séance 3Grille de départ | Segment 1Segment 2Résultat de la courseClassement des pilotes [ Photos




Cette course de Richmond a vu deux nouveaux vainqueurs de segment cette saison en Monster Energy NASCAR Cup Series avec Matt Kenseth et Brad Keselowski. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a mené l’intégralité du premier segment et a continué sa domination pendant la majeure partie de deuxième segment, avant d’être dépassé par Brad Keselowski à moins de quarante tours de la fin du segment.

Le pilote de la Team Penske a enlevé un segment qui n’a connu la moindre neutralisation, mais s’est fait subtiliser la première place dans les stands par Denny Hamlin dont l’équipe a enchaîné les arrêts éclairs tout au long de cette neuvième manche de la saison.

Neuf neutralisations sont venues ralentir cette neuvième course de championnat 2017 en Monster Energy NASCAR Cup Series. Si le début de course a été des plus calme avec deux neutralisations dans les 70 premiers tours, il a ensuite fallu attendre, outre les neutralisations de fin de segment, le tour 252 pour voir une nouvelle intervention de la voiture de sécurité.

Mais c’est réellement dans les soixante derniers tours de la course que les neutralisations se sont enchaînées. Par deux fois, Dale Earnhardt Jr. fut impliqué, une première fois avec son coéquipier Jimmie Johnson au tour 345 alors qu’il était en deuxième position avant de ravitailler, la seconde fois treize tours plus tard.

Ces neutralisations à répétition ont permis aux écuries de tenter des paris, mais prendre quatre gommes neuves était le choix prépondérant et Todd Gordon, le chef d’équipe de Joey Logano l’a bien compris.

Au classement général avant Talladega, Kyle Larson conserve un matelas de quarante longueurs d’avance, mais a un nouveau dauphin, Martin Truex Jr. Chase Elliott tombe à la troisième place devant les deux coéquipiers de la Team Penske, Joey Logano devançant Brad Keselowski.

> Toyota Owners 400 2017 – Les photos