Après avoir fait appel de la décision, puis de la confirmation, la Team Penske a finalement décidé de jeter l’éponge et accepte donc les sanctions infligées par la NASCAR à l’issue de la course de Phoenix en mars dernier, lorsque la Ford Fusion n°2 de Brad Keselowski a échoué à l’inspection d’après course au contrôle laser.

L’écurie avait alors écopé de 35 points de pénalité tant au classement des pilotes qu’à celui des propriétaires, le résultat de la course a été annulé. Quant à Paul Wolfe, le chef d’équipe il a été suspendu pour trois courses et condamné à 65 000 dollars d’amende.



Le premier appel a été jugé le 12 avril dernier et le second devait l’être le 25 avril dernier, mais été été reprogrammé au 9 mai, Randy Moss, en charge de cet appel final, étant tombé malade pour l’audition finale.

Paul Wolfe ayant déjà purgé une course de suspension, à Fontana, car l’écurie a décidé d’attendre avant de faire appel, il ne reste que deux courses pour lesquelles il sera suspendues, celles de Talladega et du Kansas. L’ovale de Talladega réussit bien à Brad Keselowski qui compte deux victoires lors des cinq dernières venues de la Cup sur l’ovale gigantesque de l’Alabama. Le champion 2012 de la Cup est le tenant du titre de l’épreuve de cette semaine.