Une heure tout au plus, c’est le temps qu’il aura fallu à Fernando Alonso pour valider les trois phases du Rookie Orientation Program afin de valider sa participation à l’édition 2017 des 500 miles d’Indianapolis. Au volant de la monoplace n°29 c’est d’abord Marco Andretti qui s’est glissé dans le baquet pour quelques tours de vérification, avant de laisser la main au double champion du monde de Formule Un, qui a ensuite effectuer une cinquantaine de tours de manière fragmentée afin de valider les trois étapes du Rookie Orientation Program.



“C’était bien. Il a fait cela parfaitement. Nous pourrons aller plus loin lorsqu’il aura vu les données.”
— Michael Andretti

Hier Fernando Alonso a roulé sur un simulateur  afin de s’habituer au comportement d’une monoplace d’IndyCar et à la piste d’Indianapolis. Résultat, il lui a fallu une vingtaine de tours pour atteindre la barre des 220 ph de moyenne.

“C’était bien. Je pense que c’est une bonne façon de débuter. Maintenant nous allons faire plus de tours pour se sentir plus en confiance dans la monoplace. Je me sens de plus en plus confortable dans la monoplace.”
— Fernando Alonso

Pour rappel, le Rookie Orientation Program est composé de trois phases, une première de dix tours compris entre 205 et 210 mph de moyenne, une deuxième de quinze tours entre 210 et 215 mph de moyenne, puis la dernière, elle aussi de quinze tours, à plus de 215 mph de moyenne.

> Fernando Alonso à Indianapolis – Les photos