Vainqueur d’un segment lors des DAYTONA 500, Kyle Busch n’en avait plus remporté d’autre depuis lors. C’est désormais chose faite avec une victoire acquise dans le premier segment des Go Bowling 400 sur le Kansas Speedway.

Le pilote de la Joe Gibbs Racing devance Martin Truex Jr, Ryan Blaney, Kyle Larson, Brad Keselowski, Jimmie Johnson, Kevin Harvick, Denny Hamlin, Kasey Kahne et Kurt Busch pour le top-10.


>>> Go Bowling 400 : Séance 1Séance 2Grille de départPhotos




Parti de la pole position pour la première fois de sa carrière, Ryan Blaney mène les dix premiers tours, avant de se faire dépasser par Martin Truex puis Kyle Busch. Les pilotes Toyota vont alors prendre le large. Qualifié en deuxième position, Joey Logano a manqué son début de course, la faute à des réglages adaptés pour les qualifications et non à la course, le pilote de la Team Penske se plaignant d’un cruel manque d’adhérence.

La course a été ralentie pour la première fois au trentième tour, lorsque Landon Cassill a tapé le mur extérieur. L’occasion pour tous les leaders de passer par la voie des stands, ce qui a permis les premiers ajustements de châssis. Au tour 49, ce même Landon Cassill tape une fois encore le mur et force les officiels à sortir le drapeau jaune. Kevin Harvick et Ty Dillon préfèrent rester en piste, au contraire de ses rivaux qui changent quatre pneumatiques.  Chase Elliott, qui ne change que deux pneumatiques percute Michael McDowell en repartant de son emplacement.

Lors de la relance, Ty Dillon se fait dépasser de tous les côtés et crée un nouveau drapeau jaune en partant à la faute.

> Go Bowling 400 2017 – Les photos