Si Fernando Alonso, double champion du monde de Formule 1, cristallise l’attention pour la première journée d’essais de l’IndyCar sur l’Indianapolis Motor Speedway, c’est son coéquipier de la Andretti Autosport, Marco Andretti, qui a dominé la première séance de l’Indy 500 avec un tour bouclé en 39,7636 secondes à 226,338 mph de moyenne.

Scott Dixon, quadruple champion IndyCar et vainqueur en 2008 des 500 miles d’Indianapolis est le seul autre pilote à avoir passé la barre des 225 mph de moyenne.


>>> Indianapolis 500 : Rookie Orientation ProgramSéance 1 | Photos




“La vitesse est toujours bonne. C’est la première chose que vous voulez toujours ici, car vous pouvez vous concentrer à rentre plus confortable la monoplace, ce qui est mon plan pour le reste de la semaine. Ils donnent des points pour les qualifications maintenant, alors vous ne pouvez pas l’ignorer, mais mon objectif reste de gagner la course. Nous avons simplement besoin de confort.”
— Marco Andretti

Le top-5 de la séance est complété par Sébastien Bourdais et Ryan Hunter-Reay alors que Graham Rahal, Will Power, Tony Kanaan, Mikhail Aleshin et Takuma Sato sont dans les dix premiers.

La première journée a débuté par les deux heures du Rookie Orientation Program. Le rookie Ed Jones est le seul à avoir validé les trois phases du programme, alors que Jay Howard, Sebastian Saavedra et Oriol Servià ont complété le veteran refresher, dédié aux pilotes ayant déjà participé à l’Indy 500, mais n’étant pas à temps complet.

Fernando Alonso avait pour sa part validé le Rookie Orientation Program au début du mois de mai à l’occasion d’une séance d’essais privée organisée par la Andretti Autosport.

Si la journée a été interrompue à de nombreuses reprises pour une vérification de la piste, le seul accident est à mettre à l’actif de la Michael Shank Racing, Jack Harvey qui a tapé le mur dans le virage deux. Le pilote de la Dallara n°50 a validé la première des trois phases du Rookie Orientation Program, mais n’est pas revenu en piste à la suite de cet accident survenu à deux heures de la fin de la séance, la monoplace étant trop endommagée.

> Indianapolis 500 2017 – Les photos