Deux incidents majeurs dans la première partie de la séance, avec l’accident de Josef Newgarden à la sortie du virage n°1 et un problème mécanique pour le Français Sébastien Bourdais, sinon les seules neutralisations sont des vérifications de l’état de la piste pour s’assurer que les 33 participants  ne risquent rien.

Lors de cette quatrième séance d’essais les pilotes ont roulé dans le draft en vue de la course, mais ont aussi préparé les qualifications en étant hors du draft, puisqu’il s’agissait de la dernière séance avec une puissance moteur normale. En effet, pour le Fast Friday de ce vendredi la puissance des V6 turbocompressés sera revue à la hausse, ce qui devrait augmenter les vitesses moyennes sur un tour.


>>> Indianapolis 500 : Rookie Orientation ProgramSéance 1Séance 2Séance 3Séance 4 | Photos




C’est dès le début de la séance que Jay Howard a claqué le meilleur chrono en xx,xxxx secondes à 226,744 mph, signant également la meilleure marque du mois sur l’Indianapolis Motor Speedway et améliorant le temps de référence de la séance, jusqu’alors détenu par Sage Karam au volant de la n°24 de la Dreyer & Reinbold Racing.

“C’est comme un rêve. Je ne peux pas croire que nous soyons tout en haut de la feuille des temps. Nous avons toute la confiance et c’est un bon début. Nous avons encore beaucoup de travail à faire.”
— Jay Howard

Le temps de Jay Howard est resté la référence de la séance jusqu’à la conclusion de celle-ci et il devance finalement Ryan Hunter-Reay, Marco Andretti, Fernando Alonso et Josef Newgarden pour ce qui est des cinq premiers. Takuma Sato, à la vitesse moyenne de 224,734 mph de moyenne a été le plus rapide des pilotes hors du draft, mais tout sera remis en cause ce vendredi à l’occasion du Fast Friday, à moins que la météo ne vienne gâcher la fête.

> Indianapolis 500 2017 – Les photos