Un centième de seconde, c’est l’écart entre Kyle Larson et Kyle Busch, à l’avantage du pilote de la Chip Ganassi Racing à l’issue des qualifications qui se déroulent sur trois tours lancés avec un arrêt obligatoire pour changer les quatre pneumatiques, autrement dit, un souffle. Pour sa première participation à la séance qualificative sous ce format, Kyle Larson a bouclé les trois tours en 112,626 secondes à 143,839 mph de moyenne et partagera donc la première ligne avec Kyle Busch.

Troisième, Kevin Harvick est le seul autre pilote à être passé sous la barre des… deux minutes en 12,889 secondes. Jimmie Johnson est le meilleur des autres en 121,692, secondes, neuf secondes de plus que le poleman, une éternité.


>>> Monster Energy All-Star Race : Séance 1Grille de départPhotos


“Je savais que tout le monde pousserait un peu plus fort dans ce denrier tour. Je voulais simplement ne pas faire d’erreur. Ma première tentative était plutôt pas mal.”
— Kyle Larson

Ryan Newman est parti à la faute lors de son passage, mais a réussi à récupérer le contrôle de sa voiture. Fort heureusement pour le pilote de la Richard Childress Racing, cet incident est survenu quelques instants avant son entrée dans les stands pour le changement obligatoire des quatre pneumatiques, une perte de temps minimale.



> Monster Energy All-Star Race 2017 – Les photos