C’est encore une fois à l’amorce du virage n°2 que le premier accident de l’Indy 500 s’est déroulé, lorsque Jay Howard, en perdition, a été percuté par Scott Dixon qui s’est littéralement envolé avant de fracasser sa monoplace sur le muret intérieur. La catastrophe a été évitée de peu pour le pilote de la Chip Ganassi Racing dont le casque est passé à quelques centimètres du mur.

L’impact a été d’une telle violence, que la Dallara n°9 s’est désintégrée, laissant le Néo-zélandais avec la cellule de sécurité pour seule protection.

“Nous étions survireur lors du premier relai. Je suis content que tout le monde soit OK.”
— Scott Dixon


>>> Indianapolis 500 : Rookie Orientation ProgramSéance 1Séance 2Séance 3Séance 4 | Séance 5Séance 8Séance 9 | Qualification 1Grille de départ | Photos




À la sortie du centre médical du circuit, Scott Dixon a également loué les progrès réalisés dans le domaine de la sécurité ces dernières années.

“Je vais bien. Bravo à la sécurité. Ça craint.”
—Jay Howard

Hélio Castroneves, en voulant éviter Jay Howard et Scott Dixon a tapé le mur intérieur, mais a pu reprendre la course une fois le drapeau rouge enlevé.

L’interruption de la course a duré près de vingt minutes, le temps d’évacuer les épaves de la piste, mais aussi de vérifier tous les aspects de sécurité du mur SAFER et du grillage à l’intérieur.

À noter qu’un photographe présent juste derrière le muret intérieur a été évacué vers le centre médical, mais était conscient au moment de son évacuation. Plus de peur que de mal pour l’ensemble des personnes impliquées dans cet accident.

> Indianapolis 500 2017 – Les photos