Octobre 2000, mai 2017, seize ans et sept mois d’attente entre les deux dernières victoires de la Chevrolet n°3 dans la première division de la NASCAR. Depuis le décès de Dale Earnhardt en février 2001, aucun pilote n’avait piloté une voiture frappé du n°3 dans la première division de la NASCAR jusqu’à l’arrivée d’Austin Dillon, qui décroche lors des Coca-Cola 600 2017, sa première victoire dans la première division de la NASCAR.

En fin de course plusieurs pilotes, dont Jimmie Johnson, Austin Dillon et Joey Logano, ont tenté  le pari de la consommation en s’arrêtant une fois de moins que leurs rivaux. Si Jimmie Johnson et Joey Logano étaient trop courts de quelques tours, ce n’est pas le cas d’Austin Dillon qui a pu rallier l’arrivée, sans avoir à passer par la voie des stands et décrocher ainsi son premier drapeau à damier dans la division reine de la NASCAR.

“Je ne peux pas y croire. J’étais concentré sur les derniers tours. Je n’ai jamais pensé être là sur la Victory Lane des Coca-Cola 600. Quand le 48 est tombé en panne, j’ai levé le pied et cela a fonctionné, je sis tombé en panne au passage la ligne.”
— Austin Dillon

Austin Dillon s’impose devant Kyle Busch, Martin Truex Jr., Matt Kenseth, Denny Hamlin, Kurt Busch, Erik Jones, Kevin Harvick, Ryan Newman et Dale Earnhardt Jr.


>>> Coca-Cola 600 : Séance 1Séance 2Séance 3 | Grille de départSegment 1Segment 2Segment 3Résultat de la courseClassement des pilotes | Photos




600 miles à Charlotte, c’est long, très long. Surtout quand la météo s’en mêle. Résultat une interruption de près de deux heures pour cause d’orage et la course la plus longue de la saison a débuté le dimanche pour s’achever le lundi.

 Dès le début de la course, Chase Elliott et Brad Keselowski ont été éliminés de la course à la suite d’un accident, le pilote de la Hendrick Motorsports a roulé sur un débris répandu par Jeffrey Earnhardt et s’est fait percuter par le champion 2012 qui n’a pu l’éviter.

Par la suite un orage et la pluie se sont abattus sur le Charlotte Motor Speedway, forçant les officiels à interrompre la course pendant près de deux heures. Interrompue de jour, la course est repartie de nuit et cela a coïncidé avec la domination de Martin Truex Jr. qui a mené le plus grand nombre de tours aux Coca-Cola 600 pour la troisième année de suite.

Le pilote de la Furniture Row Racing a remporté le deuxième segment et semblait en mesure de remporter la troisième partie de la course, mais un drapeau jaune en fin de course a changé la donne et c’est Denny Hamlin qui a remporté le troisième quart de la course.

Grâce à sa troisième place sous le drapeau à damier et aux problèmes de Kyle Larson, qui a tapé le mur dans le troisième segment, Martin Truex Jr. s’empare des commandes du championnat avec cinq longueurs d’avance sur Kyle Larson.

> Coca-Cola 600 2017 – Les photos