Avec des pneumatiques 54 tours plus usés que ceux de sont plus proche rival, Johnny Sauter a bouclé les 82 derniers tours sans passer par la voie des stands pour s’imposer lors des Bar Harbor 200 disputés sut le Dover International Speedway. Le champion en titre de la troisième division de la NASCAR a terminé la course avec une marge de 270 millièmes de seconde sur le vainqueur de l’épreuve de Daytona, le rookie Kaz Grala.

C’est au tour 118 que tout s’est joué lorsque Joe Shear Jr, le chef d’équipe de Johnny Sauter, décide de rappeler le pilote du Truck n°21 de la GMS Racing aux stands lors d’une neutralisation provoquée par Todd Gilliland, nouveau venu en NASCAR Camping World Truck Series.

“Joe Shear, quelle décision de faire cela à la consommation ! Nous savions que nous devions jouer une stratégie, car nous ne pouvons pas dépasser. Ce n’était pas notre meilleur truck, mais nous avons gagné avec.”— Johnny Sauter

Lors de la relance du tour 122, Johnny Sauter s’est de suite porté en première position parmi les pilotes qui venaient de ravitailler. En fin de course un cycle d’arrêt sous drapeau vert offre la première place à Johnny Sauter qui ne la lâchera plus et ce malgré une huitième et dernière neutralisation causée par Chase Briscoe, auteur de la pole position quelques heures plus tôt.

Johnny Sauter a ensuite pris la trajectoire intérieure et gardé Kaz Grala dans les turbulences aérodynamiques pour l’empêcher de dépasser. Cette victoire, sa première cette saison, mais aussi sur le Monster Mile, est sa quatorzième en carrière.

Grant Enfinger termine troisième, devant celui qui a le plus mené, Ben Rhodes avec 75 tours. Austin Cindric complète le top-5 alors que Brandon Jones, Regan Smith, Justin Hayley, Noah Gragson et Ryan Truex sont dans le top-10.

Vainqueur du deuxième segment, Matt Crafton termine onzième, mais décroche son premier point en vue des playoffs de fin de saison.

Laisser un commentaire