Denny Hamlin et William Byron se sont rendus coups pour coups dans les derniers tours de la treizième course de la saison des NASCAR XFINITY Series sur le Michigan International Speedway, les Irish Hills 250. Alors que William Byron avait l’avantage lors de la relance, le pilote de la Joe Gibbs Racing a mis la pression au rookie de la JR Motorsports tout au long des deux derniers tours pour aller chercher la victoire.

Sous le drapeau à damier Denny Hamlin s’impose avec douze millièmes d’avance, ce qui est le plus faible écart jamais enregistré sur le Michigan International Speedway en NASCAR XFINITY Series. Le pilote de la Joe Gibbs Racing remporte sa première course cette saison.

“Cette voiture était très rapide toute la journée. Je suis fier de cette équipe. Nous avons eu de très bons arrêts tout au long de la course. Il [William Byron] a fait de l’excellent travail. Ce sera un grand pilote dans le futur. Il a glissé légèrement à la fin ce qui m’a permis de gagner.”
— Denny Hamlin

Denny Hamlin s’impose donc devant William Byron, Elliott Sadler, Brad Keselowski, Kyle Busch, Ty Dillon, Paul Menard, Ryan Reed, Brandon Jones et Cole Custer pour les dix premiers.

Pour son retour en NASCAR XFIITY Series après plus de deux mois d’absence Kyle Busch signe la pole position, mais rate complètement son départ. Il veut alors bloquer Brad Keselowski, mais se rabat trop tard et part à la faute ce qui contraint les officiels à sortir le drapeau jaune dès le premier tour de la course. Le pilote de la Joe Gibbs Racing, bien qu’ayant une voiture avec des réglages n’étant pas optimaux selon ses dires, pourra remonter jusque dans le top-5 en fin de course.

En fin de deuxième segment, un drapeau jaune à trois tours de la fin pour débris redistribue les cartes. Alors que Brad Keselowski, Denny Hamlin et tous les pilotes n’étaient pas inscrits au championnat ravitaillent, ceux qui marquent s des points en XFINITY restent en piste pour s’octroyer des points de bonus. Elliott Sadler, vainqueur du deuxième segment, reste en piste et lance la dernière partie de la course en tant que leader. Il pourra résister à Brad Keselowski une dizaine de tours avant de céder.

À quarante tours de la fin un drapeau jaune permet à l’ensemble du peloton de passer par la voie des stands et ainsi de s’assurer de pouvoir rallier l’arrivée sans avoir à y revenir pour faire le plein de carburant. Denny Hamlin et Brad Keselowski ne prennent que deux pneumatiques et repartent en tête. La bataille tourne à l’avantage du pilote de la Joe Gibbs Racing qui compte trois secondes d’avance à quinze tours de la fin quand un drapeau jaune sort pour débris.

Lors de la relance, à neuf tours de la fin, la bataille fait rage entre Brad Keselowski, Denny Hamlin et William Byron et tourne à l’avantage du rookie de la JR Motorsports, mais la dernière neutralisation, viendra offrir une dernière chance à Denny Hamlin de jouer la victoire.

Au classement général, Elliott Sadler compte vingt-et-un points d’avance sur Justin Allgaier, alors que William Byron est troisième à 72 unités avant la quatorzième course qui se déroulera la semaine prochaine dans l’Iowa.