Les fans attendaient beaucoup de la dernière course en tant que pilote à plein temps de Dale Earnhardt Jr. sur le Daytona International Speedway. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévu.

Auteur de la pole position, Earnhardt a rapidement laissé la tête du peloton à Chase Elliott, son coéquipier de la Hendrick Motorsports. Mais au 36ème tour, le public est revenu à la vie lorsque son chouchou a pris l’avantage sur Brad Keselowski pour pointer à nouveau en tête de la course…pour un tour seulement.

Au 52ème tour, Earnhardt a détecté une perte de pression de son pneu avant droit, mais en raison de sa position dans le peloton sur la ligne extérieure il n’a pas été en mesure de ralentir en sécurité. Il a alors été percuté Paul Menard et la Chevrolet n°88 est partie dans le mur perdant au passage deux tours pour ramener la voiture à son stand.

Grâce à deux « Lucky Dogs », Earnhardt a finalement réussi à revenir dans le tour lors de la neutralisation au 90ème passage sur la ligne et pointait à une incroyable 17ème place peut de temps après le restart. Mais ce n’était définitivement pas sa soirée. Alors qu’il était en lutte avec Kevin Harvick pour une place dans le Top-10, ce dernier a explosé un pneu déclenchant un accident qui a mis fin à la course des deux pilotes et de Keselowski.

Laisser un commentaire