Vainqueur de sa première course en carrière il y a tout juste deux mois à l’occasion de l’épreuve des Monster Energy NASCAR Cup Series de Talladega, Ricky Stenhouse Jr. a remis ça ce samedi à Daytona.

Ricky Stenhouse Jr. est en train de devenir le spécialiste des courses où les plaques de restriction sont utilisées. Après son succès à Talladega au début du mois de mai, le premier de sa carrière en Monster Energy NASCAR Cup Series, le pilote de la Roush Fenway Racing s’est montré le plus malin durant l’Overtime pour décrocher sa seconde victoire dans la division reine.

Cette victoire permet à Ricky Stenhouse Jr. de s’emparer de la cinquième place provisoire du classement des playoffs.

« Je n’ai pas pu apporter ma voiture de Talladega, il a fallu en construire une nouvelle. Nous travaillons très dur à la Rouh Fenway Racing. »

– Ricky Stenhouse Jr.

Ricky Stenhouse Jr. s’impose devant Clint Bowyer, Paul Menard, Michael McDowell, Ryan Newman, David Ragan, Brendan Gaughan, AJ Allmendinger, le rookie Erik Jones et Chris Buescher pour le top-10.

Si Ford a dominé le premier segment, la donne s’est quelque peu rééquilibré dans le deuxième avec un doublé Toyota, mais ce sont surtout les accidents de Dale Earnhardt Jr. d’une part et Joey Logano, Kyle Busch, Martin Truex Jr. et Austin Dillon d’autre part qui marquent cette deuxième partie de course.

Pour Joey Logano les conséquences de cet accident sont dramatiques puisqu’il sort de liste des pilotes potentiellement qualifiés pour les playoffs. Si le pilote de la Team Penske compte une victoire cette saison, c’était à Richmond, ce succès est annulé par les officiels pour une irrégularité constatée à l’issue de la course, en conséquence les points de bonus acquis lors de cette course ne compte pas .

Le début du dernier segment est tout aussi nerveux que les deux premiers, en témoignent cet accident entre Chase Elliott et Trevor Bayne au tour 98 lorsque le pilote de la Hendrick Motosports, voulant remonter sur l’ovale touche Michael McDowell et part en travers dans l’herbe.

À moins de soixante tours de l’arrivée, Kevin Harvick part à la faute à la sortie du virage n°2 à la suite d’une crevaison et emmène avec lui Dale Earnhardt Jr, Brad Keselowski ou encore Kasey Kahne.

Dès la relance qui a suivi le peloton s’est rapidement mis en file indienne, une première dans cette course, l’objectif étant d’économiser suffisamment de carburant pour rallier l’arrivée, sans avoir à passer par les stands, mais Brad Keselowsi part à la faute ce qui est à l’origine d’une nouvelle neutralisation. Après Joey Logano c’est son coéquipier de la Team Penske qui est contraint à l’abandon.

Un accident impliquant Kurt Busch, Ryan Blaney ou encore Kyle Larson ralenti une fois encore le peloton, alors que Denny Hamlin est à l’origine de la quatorzième venue de la voiture de sécurité et de la fin de la course sous le régime de l’Overtime.

Kyle Larson porte à dix-huit points son avance sur Martin Truex Jr. en tête du classement général avant la dernière course de la première moitié de la saison régulière, la semaine prochaine sur le Kentucky Speedway.

Grille de départ

Résultat

Classement

Classement des propriétaires

Laisser un commentaire