Ricky Stenhouse Jr. est-il un réel prétendant au titre ?

Vainqueur de sa seconde course de la saison en Monster Energy NASCAR Cup Series à Daytona samedi dernier, Ricky Stenhouse est l’un des cinq pilotes à avoir au moins deux victoires dans la division reine de la NASCAR.Jimmie Johnson, Brad Keselowski, Kyle Larson, Martin Truex Jr. et Ricky Stenhouse Jr. ont un point commun, ils ont tous les cinq au moins deux victoires en Monster Energy NASCAR Cup Series, le septuple champion étant le seul avec trois victoires en dix-sept courses disputées. Tous, à l’exception de Ricky Stenhouse Jr, sont classés dans les sept premiers du championnat. Le pilote de la Roush Fenway est le moins bien classé de ce « club des cinq » en seizième position.

Avec deux victoires acquises à Talladega et Daytona, Ricky Stenhouse Jr. a changé de statut. Fini le compagnon de Danica Patrick, place au reconstructeur de la Roush Fenway Racing, mais cela en fait-il un prétendant au titre de champion en fin de saison ? Rien n’est moins sûr.

Avec dix-sept points de bonus acquis au championnat lors des dix-sept premières courses, Ricky Stenhouse Jr. se classe vingtième de cette catégorie, loin très loin du record en la matière signé Martin Truex Jr. et ses 215 points de bonus. Avec un point de bonus en moyenne par course, le pilote de la Ford Fusion n°17 n’a pas remporté le moindre segment cette année et compte un point de bonus de plus qu’AJ Allmendinger et deux de plus que son coéquipier Trevor Bayne, trois places derrière lui au classement général. Quant à AJ Allmendinger il est vingt-septième à 153 points de Ricky Stenhouse Jr. au classement des pilotes.

Autre problème pour Ricky Stenhouse Jr. les ovales d’un mile et demi. Ces pistes, au nombre de cinq pendant les playoffs, c’est-à-dire la moitié des dix courses pour le titre, sont clairement le point faible du pilote de la Roush Fenway Racing. Cette année il n’a toujours pas signé le moindre top-10 sur ces pistes alors que cinq courses ont déjà été disputées sur ces pistes. Parmi ces cinq pistes deux d’entre elles, le Kansas et Charlotte sont au programme des playoffs.

« Nous continuons de travailler sur notre programme des ovales d’un mile et demi. Nous ne nous sentons pas capables de gagner sur ces pistes. Nous pensons pouvoir jouer des top-10, mais nous ne sommes prêts à y gagner. C’est quelque chose sur lequel nous devons travailler. »

– Ricky Stenhouse Jr.

Cette semaine la Monster Energy NASCAR Cup Series se rend sur le Kentucky Speedway, un ovale d’un mile et demi, le dernier de ce type avant l’ouverture des playoffs à la mi-septembre sur le Chicagoland Speedway.

One thought on “Ricky Stenhouse Jr. est-il un réel prétendant au titre ?

  1. Bonjour Geoffroy. Pour moi, la réponse est claire : c’est NON. Le gros souci de Stenhouse, ce sont les 1,5 miles et je ne pense pas qu’il devienne magique d’ici 3 mois.
    Il est en manque de points de bonus, et comme tu le sais, les playoffs s’ouvrent à Chicago et il y a ensuite 2 pistes compliquées de 1 mile sur lesquelles il n’a jamais brillé non plus.
    Au mieux, s’il passe et qu’il gagne à Talladega, il accéderait au 3ème round, mais il s’arrêterait là.
    Donc pour moi, c’est un « chaser » trop léger, et puis, de toutes façons, il ne ferait rien à Miami qui est une piste de … 1,5 miles 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.