Pour Chase Elliott la stratégie aura un rôle clé à Indianapolis

Ce week-end la première division de la NASCAR est sur l’Indianapolis Motor Speedway, une piste mythique dans le monde du sport automobile, mais qui n’accueille la NASCAR que depuis 1994.

L’Indianapolis Motor Speedway fait partie des pistes les plus attendues d’une saison en Monster Energy NASCAR Cup Series. Cette année la course sera découpée en trois segments, les deux premiers de 50 tours chacun, le dernier de soixante tours. L’occasion donc pour les ingénieurs de tenter des stratégies, d’autant qu’à Indianapolis rentrer sous drapeau vert n’est pas forcément synonyme de perdre un tour.

« Lorsque vous avez une neutralisation programmée, cela ouvre les stratégies. Je pense que les gars commencent à en prendre conscience. Ceux qui ont déjà vu ça commencent à jouer avec. Sur ces grandes pistes quand vous êtes le leader ou proche du leader, lorsque vous rentrez, vous ne perdez pas un tour et c’est très important. »

– Chase Elliott

Pour rappel, cette saison avec l’introduction des segments, les officiels ferment les stands lorsque le leader coupe la ligne de départ/arrivée à deux tours de la fin du segment. Tous les pilotes qui entrent après ce signal sont pénalisés et devront repartir de l’arrière du peloton au début du segment suivant, alors que ceux qui sont dans les stands avant le signal peuvent ravitailler sans être inquiétés.

Cette stratégie, de se désintéresser du résultat obtenu lors du premier voire du deuxième segment, c’est donc l’assurance de ne pas marquer de points de bonus au championnat ou pour les playoffs, mais c’est privilégier le dernier segment. Cela a été tenté par plusieurs équipes à Daytona et Talladega, les deux pistes où les plaques de restriction sont utilisées, des pistes sur lesquelles rentrer aux stands sous drapeau vert ne fait pas perdre un tour.

Cependant, la stratégie ne fera pas tout à Indianapolis, le réglage de la voiture afin de trouver le bon équilibre entre vitesse dans les très longues lignes droites et stabilité dans les quatre virages plats de l’anneau de l’Indiana sera l’une des clés du succès.

« Trouver le point d’équilibre est important ici. La puissance est la clé, tout comme l’équilibre aérodynamique. Si vous maximisez la vitesse dans les lignes droites, vous n’entrez pas correctement dans les virages, mais si vous n’êtes pas bien dans un virage, vous n’avancerez pas en ligne droite. »

– Chase Elliott

En cas de victoire dimanche, Chase Elliott décrocherait son premier succès en Monster Energy NASCAR Cup Series et rejoindrait son père au palmarès des vainqueurs à Indianapolis dans la première division de la NASCAR. Bill Elliott s’est imposé en 2002. Ce sera le premier duo père/fils à s’imposer à Indianapolis. Son coéquipier de la Hendrick Motorsports, Dale Earnhardt Jr. peut également accomplir cet exploit puisque son père s’est imposé dans l’Indiana en 1995.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.