Kyle Busch encore une fois

Kyle Busch n’en finit plus de dominer à Indianapolis en Monster Energy NASCAR Cup Series sur l’Indianapolis Motor Speedway. L’objectif est maintenant d’aller chercher la victoire de la course, ce qui permettrait au pilote de la Joe Gibbs Racing de valider son ticket pour les playoffs, mais aussi de devenir le premier pilote à signer trois victoires de suite à Indianapolis.

Déjà vainqueur du premier segment des Monster Energy NASCAR Cup Series sur l’Indianapolis Motor Speedway lors des Brickyard 400, Kyle Busch a remis le couvert lors du deuxième segment, mais cette fois avec un peu plus d’adversité, puisqu’il n’a pas mené tous les tours, la faute, à une stratégie différente de certains de ses rivaux.

Kyle Busch s’impose devant Martin Truex Jr, Ryan Blaney, Erik Jones, Kevin Harvick, Matt Kenseth, Joey Logano, Denny Hamlin, Brad Keselowski et Jamie McMurray.

Dès le deuxième tour sous drapeau vert, un accident contraint les officiels à sortir le drapeau jaune. Un contact entre JJ Yeley et David Ragan envoie le pilote de la Front Row Motorsports dans le mur intérieur et le contraint à l’abandon. Jeffrey Earnhardt est également impliqué dans cet accident. Certains pilotes choisissent de s’arrêter afin de rallier la fin du segment sans avoir le faire d’ici le drapeau à damier.

JJ Yeley sera à l’origine de la deuxième neutralisation du segment au tour 71 suite à un problème de pneumatique. La majorité des pilotes rentrent pour chausser des gommes neuves. Si Kyle Bush ressort des stands en tête, le nouveau leader de la course s’appelle Erik Jones, puisqu’ »il n’est pas passé par la voie des stands, au même titre que les sept pilotes qui suivent, Ryan Blaney, Paul Menard, Ryan Newman, Denny Hamlin, Austin Dillon et Landon Cassill.

Après Chase Elliott c’est Dale Earnhardt Jr. qui a vu son moteur partir en fumée, mais cette fois, les officiels n’ont eu d’autre choix que de sortir le drapeau jaune pour nettoyer la piste. Si Ryan Blaney est le plus prompt au départ et surprend Erik Jones pour la tête de la course, le pilote Ford ne mène que six tours avant le retour des deux pilotes qui dominent ce début de course, Kyle Busch et Martin Truex Jr.

[ngg_images source= »galleries » container_ids= »20″ display_type= »photocrati-nextgen_basic_thumbnails » override_thumbnail_settings= »0″ thumbnail_width= »240″ thumbnail_height= »160″ thumbnail_crop= »1″ images_per_page= »3″ number_of_columns= »3″ ajax_pagination= »0″ show_all_in_lightbox= »0″ use_imagebrowser_effect= »0″ show_slideshow_link= »0″ slideshow_link_text= »[Montrer sous forme de diaporama] » order_by= »sortorder » order_direction= »ASC » returns= »included » maximum_entity_count= »500″]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.