Pour la saison 2018 des Verizon InyCar Seriers une nouvelle monoplace sera utilisée. Toujours fabriquée par Dallara, celle-ci sera plus robuste et plus sécuritaire, la Dallara NEXT.

C’est sur l’Indianapolis Motor Speedway que la nouvelle monoplace des Verizon IndyCar Series a été dévoilée. Simplement appelée NEXT, elle prendra la suite de la DW12 à partir de la saison prochaine. Comme c’est déjà les cas depuis de nombreuses saisons, Honda et Chevrolet seront les deux motoristes de la série et chacun a révélé sa monoplace.

La gestation de cette nouvelle monoplace a été supervisée par de nombreux membres de l’INDYCAR, à savoir Jay Frye le président de la compétition et des opérations, Bill Pappas le vice-président de la compétition et Tino Belli le directeur du développement aérodynamique.

La nouvelle monoplace sera déclinée en deux versions, la première concernera les ovales les plus rapides, les superspeedways, la seconde tant les short tracks que les circuits routiers et urbains.

Depuis le début du projet en avril 2016 l’INDYCAR a également mis l’accent sur la sécurité en voulant protéger encore plus les pilotes que ce soit au travers de la construction du châssis ou encore des règles aérodynamiques.

Les pilotes, tout comme les fans, ont pu contribuer à la création de cette nouvelle monoplace en participant au design de celle-ci.

« Le processus a débuté il y un an en avril et nous avons pris en considération l’avis de nos fans, des pilotes, des équipes, des motoristes et de nos partenaires. Bien que cela semble bon sur le papier, c’est encore meilleur en vrai. Nous ne pourrions pas être plus impatients de mettre cette monoplace sur la piste. »

– Jay Frye, président de l’INDYCAR

En janvier dernier lors du North American International Auto Show de Detroit les premières images de cette nouvelle monoplace étaient apparus. Alexander Rossi, vainqueur de l’Indy 500 2016 était présent dans le public ce jour-là et avait déclaré : Cela ressemble à une vraie monoplace de course.

En mars, puis en mai d’autres images avaient filtré avant la révélation officielle ce lundi de celle qui succèdera à l’IR-12, rebaptisée DW12 en la mémoire de Dan Wheldon, décédé lors de la finale de la saison 2011 sur l’ovale de Las Vegas, alors que le Britannique, qui avait participé aux développement et aux tests de cette nouvelle monoplace, s’apprêtait à annoncer son retour au sein de la Andretti Autosport.

Les fans s’étaient exprimé en faveur d’une apparence ressemblant à ce que l’on pouvait voir au début des années 1990, mais aussi pour la disparition pure et simple des protections de roues à l’arrière qui donnait un aspect particulier aux monoplaces. Les ailerons sont ainsi placés plus près du sol, mais sont également plus petit.

L’afficheur à LED placé sur les côtés des monoplaces a également été revu dans l’optique de fournir aux fans encore plus d’informations.

En ce qui concerne la sécurité, l’INDYCAR n’y est pas allé avec le dos de la cuiller en choisissant de construire une monoplace qui respecte des tests plus draconiens que ceux demandés par la Fédération International de l’Automobile qui régit de nombreux championnats continentaux et mondiaux.

En outre, les simulations effectuées montrent que la monoplace respecte tous les standards pour ne pas décoller en cas de tête-à-queue à 90, 135 ou 180 degrés.

Les concepteurs ont également écouté les pilotes qui demandent à ce que l’appui aérodynamique soit généré sous la monoplace et non au-dessous. Avec NEXT, 66 % de l’appui aérodynamique généré par le dessous de la monoplace en ce qui concerne la configuration pour les short tracks et les circuits routiers et urbains.

De plus, la réduction de la dépendance à l’appui aérodynamique généré sur le dessus de la monoplace permet d’enlever de nombreuses pièces aérodynamiques qui avaient pour effet d’ajouter des turbulences. De récents tests effectués sur short track montrent une nette amélioration de la manœuvrabilité des monoplaces, mais aussi une plus grande facilité à suivre celle qui vous précède, ce qui devrait faciliter les dépassements.

Ce mardi Oriol Serviá pour Honda et Juan Pablo Montoya pour Chevrolet seront présents sur l’Indianapolis Motor Speedway pour ce qui sera le premier roulage officiel de la Dallara NEXT.

Des tests sont prévus sur tous les types de pistes rencontrés dans le calendrier des Verizon IndyCar Series. Le calendrier est le suivant :

  • Mardi 25 juillet ou mercredi 26 juillet si nécessaire : Indianapolis Motor Speedway (Superspeedway)
  • 1er aout : Mid-Ohio Sports Car Course (circuit routier)
  • 10 août : Iowa Speedway (short track)
  • 26 septembre : Sebring International Raceway (Simulation d’un circuit urbain, test des freins et du système de refroidissement)

En ce qui concerne les premiers kits aérodynamiques ils ne seront remis aux équipes qu’au mois de novembre.

Laisser un commentaire