Pour la première fois en plus d’un an Kyle Busch remporte une course en Monster Energy NASCAR Cup Series et c’est sur le Pocono Raceway que cela se produit, une piste sur laquelle il n’avait toujours pas gagné.

En remportant les Overton’s 400 sur le Pocono Raceway, Kyle Busch a mis fin à une série de trente-six courses sans victoire, sa plus longue disette depuis ses débuts en Monster Energy NACAR Cup Series. Le pilote de la Joe Gibbs Racing apporte sa centième victoire à Toyota dans la division reine de la NASCAR.

« Enfin ! » Telle fut la réaction de Kyle Busch dans sa radio quelques instants après avoir franchi la ligne d’arrivée et remporté son premier succès en Monster Energy NASCAR Cup Series cette année. Un succès entaché par un problème d’écrou non attaché ou mal fixé sur la roue arrière gauche, ce qui conduira à une amende pour l’équipe, mais pas à une sanction concernant la victoire.

« Je pensais que cela n’arriverait jamais. Adam Stevens et tous ces gars dans l’équipe n°18 n’abandonnent jamais. Maintenant il faut voir la suite. C’est une année frustrante, mais une journée incroyable aujourd’hui. Les gars ont fait de l’excellent travail aujourd’hui. C’est la centième victoire de Toyota en Monster Energy. C’est aussi la première fois que je suis sur la Victory Lane en Cup depuis le décès de ma grand-mère, alors je lui dédie cette victoire. »

– Kyle Busch

Le pilote de la Toyota Camry n°18 s’impose avec plus de six secondes de marge sur Kevin Harvick qui termine une fois encore deuxième à Pocono. Martin Truex Jr. prend la troisième place devant Denny Hamlin et Brad Keselowski pour le top-5. Clint Bowyer, Daniel Suarez, Erik Jones, Matt Kenseth et Chase Elliott complètent le top-10.

Vainqueur du premier segment de la course, Kyle Busch a confirmé qu’il était bien l’un des favoris de la course. La stratégie a une fois encore été la clé sur le Pocono Raceway avec des chefs d’équipe choisissant de ravitailler dès que possible et non le plus tard possible comme cela est traditionnellement le cas sur les autres types de pistes.

La course a été marquée par plusieurs accidents. Le premier dès le troisième virage de la course, lorsque Matt Kenseth a perdu le contrôle de sa Toyota Camry n°20 emportant avec lui nombre de ses adversaires, contraignant Matt DiBenedetto et Aric Almirola à l’abandon.

Déjà triple vainqueur cette saison, Jimmie Johnson a encore connu une course sans à Pocono. Si c’était un problème de frein au mois de juin qui l’a forcé à l’abandon, c’est cette fois-ci un contact avec son coéquipier Kasey Kahne qui l’a forcé à mettre pied à terre.

Alors que de nombreux problèmes de frein avaient émaillé la course du mois de juin, il n’en a rien été ce dimanche en Pennsylvanie, mais une fois encore la mécanique a été mise à rude épreuve, notamment pour Kyle Larson qui a cassé son arbre de transmission, abandonnant ainsi de précieux points dans l’objectif de terminer la saison régulière à la première place du classement général.

En s’imposant, Kyle Busch est devenu le quatorzième vainqueur différent cette saison, le treizième à avoir une place en playoffs, puisque la victoire de Joey Logano a Richmond lui a été retirée suite à une non-conformité constatée sur la voiture à l’issue de la course. Aussi, en s’imposant à Pocono, Kyle Busch compte désormais une victoire en Monster Energy NASCAR Cup Series sur vingt-deux des vingt-trois pistes inscrites au calendrier. La seule piste où il n’a toujours pas trouvé le chemin de la Victory Lane ? Le Charlotte Motor Speedway.

Avant la seconde course routière de la saison, Martin Truex Jr. compte 85 points d’avance sur Kyle Larson au classement pilote. Kevin Harvick est troisième à 97 unités alors que Kyle Busch, quatrième, accuse un retard de cent points.

Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

One thought on “Kyle Busch vainc le signe indien !

Laisser un commentaire