Sébastien Bourdais de retour au volant d’une IndyCar

Dix semaines après son terrible accident survenu lors des qualifications de l’Indy 500, Sébastien Bourdais a repris le chemin du bureau en effectuant une journée de tests sur le Mid-Ohio Sports Car Course qui a accueilli l’INDYCAR le week-end dernier.

72 jours, c’est le temps qu’a dû patienter Sébastien Bourdais avant de remonter dans une monoplace d’IndyCar à la suite de son terrible accident survenu à Indianapolis lors des qualifications de l’Indy 500. Le Français victime de fractures au bassin et à la hanche a roulé sur le circuit de Mid-Ohio en guise d’examen médical effectué par les autorités compétentes de la discipline.

Le pilote de la Dale Coyne Racing a effectué plus de 80 tours, plus de 180 miles, alors que la course de dimanche faisait 90 tours pour 203,22 miles. Il ne s’est ressenti d’aucune douleur à l’issue des essais. Outre les hanches et le bassin c’est le cou du Français qui était scruté, car durant sa convalescence il n’a pas pu l’entretenir comme espéré.

« C’est simplement super d’être de retour dans la monoplace et de sentir que rien n’a changé. Deux mois et demi ont passé et vous êtes de retour dans la monoplace et vous sentez bien, c’est très positif. »

– Sébastien Bourdais

Malgré une sortie de piste dans le milieu de l’après-midi qui a endommagé l’avant de sa monoplace, Sébastien Bourdais a réussi des tours en 64 secondes, ce qui lui aurait permis d’accéder à la deuxième partie des qualifications samedi dernier. Les temps sont d’autant plus prometteurs que le Français n’avait que des pneumatiques durs lors des tests.

Lors de ce test l’objectif de Sébastien Bourdais était d’obtenir l’aval de l’équipe médicale pour revenir à la compétition cette saison. Pour Dale Cyne, le Français prendra certainement le départ de la dernière course de la saison, le 17 septembre prochain sur le Sonoma Raceway.

« Si je n’étais pas encore au niveau, je voulais savoir ce qu’il me manque et si j’étais prêt, alors je savais que ce serait bon pour dans un mois. C’était très important pour Dale (Coyne) et moi de comprendre ça. Merci à lui d’avoir pu faire ce test. »

– Sébastien Bourdais

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.