Kevin Harvick n’est pas favorable à la restriction des pilotes de Cup dans les séries inférieures

En 2018 les pilotes des Monster Energy NASCAR Cup Series n’auront plus qu’un nombre limité de courses en NASCAR XFINITY Series et en NASCAR Camping World Truck Series, un nombre fixé à sept et cinq respectivement. Un choix qui ne fait pas forcément l’unanimité.

Alors que les pilotes des NASCAR XFINITY Series ou des NASCAR Camping World Truck Series ont salué l’initiative prise par la NASCAR de réduire le nombre de courses des pilotes de Cup dans ces deux catégories, les pilotes de Cup font eux un peu plus grise mine. Parmi eux, Kevin Harvick qui vient régulièrement dans la deuxième division renforcer la Stewart-Haas Racing.

Le champion 2014 de la Cup est d’ailleurs un double champion NASCAR XFINITY Series et un ancien propriétaire d’écurie tant en Truck qu’en XFINITY. Comme souvent lorsqu’il a une opinion à donner Kevin Harvick utilise Happy Hours, son émission sur SiriusXM NASCAR Radio, pour le dire.

« Je sais que beaucoup seront en désaccord avec moi, mais c’est difficile quand vous construisez quelque chose et que vous essayez de le vendre à des sponsors si vous n’avez rien d’autre à vendre que vous. Pour moi ce n’est pas la bonne chose à faire. »

– Kevin Harvick

Si les pilotes de Cup n’ont le droit qu’à cinq et sept courses en Truck et XFINITY, ils ne peuvent pas participer aux huit courses finales de ces deux séries ni aux quatre épreuves du Dash 4 Cash en XFINITY. Dans la deuxième division, si le total de course a été fixé à sept, c’est à l’issue d’un compromis entre la NASCAR et les pilotes que le nombre a été relevé à sept. À titre de comparaison, cette saison les pilotes de Cup peuvent faire dix courses en XFINITY et sept en Truck.

« Laissons les courir. On s’en fout. Pourquoi ne pas simplement les laisser courir ? Je ne comprends pas. C’est ce que nous voulons. Nous pilotons des voitures, des trucks, des late models. C’est ce que nous avons fait tout au long de notre vie., nous avons couru. Je ne sais pas pourquoi cela est tout d’un coup devenu un problème. »

– Kevin Harvick

Le pilote de la Stewart-Haas Racing en Monster Energy NASCAR Cup Series a reconnu avoir un avis partial du fait de son ancien rôle de propriétaire en Truck et en XFINITY, mais il a également tenu à reconnaître qu’il était favorable à l’absence des pilotes de Cup pour les courses des playoffs dans les deux autres divisions de la NASCAR, avant d’enfoncer le clou sur la nécessité des pilotes de Cup dans les séries inférieures pour attirer les sponsors.

« Laissez-moi vous dire que Ryan Preece n’aurait eut aucune chance si Denny Hamlin et Erik Jones n’avaient pas eu les sponsors pour que la n°20 soit sur la piste. Je suis d’accord qu’il faille donner sa chance aux jeunes pilotes, mais parfois il faut trouver un équilibre pour faire fonctionner un business. Quand vous coupez un pied à Kyle (Busch) ou Brad (Keselowski), ils ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent faire, mais cela devient également difficile pour les équipes de faire ce qu’elles ont besoin de faire. »

– Kevin Harvick

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.