Sam Hornish Jr. ne fait que très peu de courses pour le compte de la Team Penske en NASCAR XFINITY Series, mais à chaque fois qu’il vient c’est pour jouer les premiers rôles et il l’a encore démontré chez lui sur le Mid-Ohio Sports Car Course.

Natif de Defience, Ohio, Sam Hornish Jr. évoluait à domicile à l’occasion du Mid-Ohio Challenge disputé sur le Mid-Ohio Sports Car Course de Lexington. Le pilote de la Team Penske ne s’est pas raté en menant soixante-et-un des soixante-quinze tours de la course, dont les quatorze derniers, pour décrocher la victoire.

S’il s’agit de la cinquième victoire de Sam Hornish Jr. dans la deuxième division de la NASCAR, c’est sa toute première sur le racé routier de l’Ohio, mais aussi sa toute première sur un circuit routier, lui qui comptait trois deuxièmes places pour meilleur résultat sur ces pistes, notamment l’an dernier à Mid-Ohio.

« Avec la chance que nous avons eu cette année, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais nous n’avons presque pas eu de défaut de la journée. »

– Sam Hornish Jr.

Le pilote de la Team Penske, auteur de la pole position quelques heures avant la course, avait pris le départ des deux courses disputées sur l’Iowa Speedway, pour deux résultats hors du top-30, respectivement trente-septième et trente-quatrième.

Sam Hornish Jr. a pris le meilleur sur Daniel Hemric à moins de quinze tours de l’arrivée et n’a plus jamais été inquiété. Sur la ligne d’arrivée, il devance le pilote de la Richard Childress Racing, puis Matt Tifft, James Davison et Andy Lally pour le top-5, alors qu’Elliott Sadler, Brendan Gaughan, Brennan Pooile, Justin Marks et Dakoda Armstrong signent un top-10.

Cette course a été marquée par de nombreux accidents, notamment dans le dernier segment, mais le plus spectaculaire restera celui de Matt Bell qui a terminé avec le train avant perché sur le haut du mur extérieur du virage n°1. Si le pilote est sorti indemne, la course a été interrompue près d’un quart d’heure le temps de retirer l’épave, puis de remettre les murs de pneumatiques pour protéger celui en béton.

Avant Bristol vendredi prochain, la JR Motorsports continue son cavalier seul en tête du championnat, Elliott Sadler grappillant près de vingt points sur un William Byron éliminé sur accident à huit tours de la fin de l’épreuve.

Grille de départ

Résultat

Classement pilotes

Classement propriétaires

Laisser un commentaire