Will Power revient de l’enfer pour s’imposer à Pocono

Pour la cinquième fois de sa carrière, l’Australien Will Power s’est imposé sur un superspeedway en IndyCar.

En s’imposant sur le Pocono Raceway, Will Power décroche la trente-deuxième victoire de sa carrière en IndyCar et est désormais seul neuvième au classement des pilotes les plus victorieux.

Avec trente-deux victoires et seulement six sur ovales, Will Power n’est clairement pas un pilote d’ovale, pourtant sur les six victoires acquises sur des ovales, cinq l’ont été sur des superspeedways, comme ce dimanche sur le Pocono Raceway de Pocono en Pennsylvanie à l’occasion des ABC Supply 500.

Sur la défensive dans les derniers tours de la course pour contenir le retour de son coéquipier Josef Newgarden, mais aussi Alexander Rossi. Dans les dernières boucles, l’Australien a ainsi maintenu une trajectoire très à l’intérieur de la piste pour empêcher tout passage de son coéquipier.

« Il était très rapide à la fin. J’ai simplement protégé l’intérieur. Quelle journée. Vous ne devez jamais abandonner en IndyCar, car vous ne savez pas ce qui peut arriver. »

– Will Power

Un temps à un tour à cause de problèmes d’ailerons, avant et arrière,  Will Power a pu revenir dans le tour du leader puis remonter un à un ses adversaires pour aller chercher la victoire.

Will Power s’impose finalement devant Josef Newgarden, Alexander Rossi, Simon Pagenaud et Tony Kanaan pour les cinq premiers. Scott Dixon, Hélio Castroneves, Ryan Hunter-Reay, Graham Rahal et Carlos Muñoz complètent le top-10 d’une course qui a vu les pilotes Honda dominer, même si ce sont leurs rivaux chez Chevrolet qui ont enlevé la victoire.

Les arrêts sous drapeau vert se sont enchaînés lors de la première partie de l’épreuve et c’est en pleine période d’arrêt sous drapeau vert peu après la mi-course, que Sebastián Saavedra part à la faute dans le virage n°1 du Pocono Raceway en perdant le contrôle de sa monoplace, comme son coéquipier James Hinchcliffe quelques minutes plus tôt, à ceci près que le Canadien n’avait pas tapé le mur, ce qui avait permis à la course de se poursuivre sous drapeau vert.

Quelques tours après la relance, James Hinchcliffe et JR Hildebrand s’accrochent à l’entrée du virage n°1.

Eux seuls sont impliqués dans cet accident qui ralentit une fois encore le peloton. Les deux pilotes sortent par leurs premières moyens de leurs épaves avant d’être transférés au centre médical du circuit pour des examens de routine.

Alors qu’il pouvait remporter une troisième victoire de rang en Verizon IndyCar Series, Josef Newgarden doit se contenter de la deuxième place, mais il effectue la bonne opération de la course, puisqu’il devance tous ses rivaux dans la course au titre.

Au classement général, Josef Newgarden compte désormais 18 points d’avance sur Scott Dixon, qui prend la deuxième place à Hélio Castroneves relégué troisième à 22 longueurs de son coéquipier au sein de la Team Penske.

La prochaine course de la saison se déroulera la semaine prochaine sur le Gateway Motorsports Park. Ce sera l’antépénultième épreuve de la saison, la dernière à se tenir sur un ovale.

Résultat

[ngg_images source= »galleries » container_ids= »38″ display_type= »photocrati-nextgen_basic_thumbnails » override_thumbnail_settings= »0″ thumbnail_width= »240″ thumbnail_height= »160″ thumbnail_crop= »1″ images_per_page= »3″ number_of_columns= »3″ ajax_pagination= »0″ show_all_in_lightbox= »0″ use_imagebrowser_effect= »0″ show_slideshow_link= »0″ slideshow_link_text= »[Montrer sous forme de diaporama] » order_by= »sortorder » order_direction= »ASC » returns= »included » maximum_entity_count= »500″]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.