Après seize courses disputées cette saison, c’est désormais l’heure de la grande finale en Verizon IndyCar Series. Sept pilotes pouvant jouer le titre, les deux premiers en trois points, les points, à l’exception des points de bonus, seront doublés et c’est sur le Sonoma Raceway que l’explication finale se déroulera. Voilà pour le décorum.

Pour la douzième saison consécutive des Verizon IndyCar Series le titre de champion se déroulera à l’occasion de la finale. Josef Newgarden, leader compte trois points d’avance sur son dauphin Scott Dixon, 22 sur Hélio Castroneves et 34 sur Simon Pagenaud, les quatre premiers sont les plus pressentis pour remporter le titre, bien que Will Power (68 points de retard), Alexander Rossi (84 points de retard) et Graham Rahal (94 points de retard) soient encore dans la course au titre.

Scott Dixon est le pilote le plus titré avec quatre sacres acquis en 2003, 2008, 2013 et 2015. Will Power (2014) et Simon Pagenaud (2016) ont également un titre à leur actif, pour tous les autres ce serait une grande première.

S’il s’agit de la quatorzième course de l’histoire de l’IndyCar sur le Sonoma Raceway, remporter la course n’assure pas le titre, puisque trois fois seulement le vainqueur a été champion, Dario Franchitti fut le premier en 2009, puis Scott Dixon en 2015 et Simon Pagenaud en 2016. Que ce soit pour le Néo-zélandais ou le Français, ils ont remporté la course sur le circuit routier californien alors que la course était positionnée en finale de la saison.

Avec trois points d’écart entre les deux premiers, il s’agit de la marge la plus faible depuis 2007 lorsque Dario Franchitti devançait Scott Dixon de trois points. À l’issue de la course, l’ordre entre les deux rivaux n’avait pas changé. Un an plus tôt Hélio Castroneves abordait la finale avec un point d’avance sur Sam Hornish Jr, dans ce qui est à ce jour le plus petit écart entre deux pilotes en lice pour le titre lors d’une finale. Sam Hornish Jr. avait renversé la situation pour décrocher son troisième titre.

S’il est en tête du championnat depuis la fin du mois de juillet, Josef Newgarden arrive avec une part d’inconnue à Sonoma, puisqu’il est le seul des protagonistes pour le titre à ne pas avoir le moindre top-5 sur le tracé californien.

L’épreuve en bref

Nom de la course : GoPro Grand Prix of Sonoma
Circuit : Sonoma Raceway (circuit routier de 2,385 miles)
Distance : 85 tours / 202,725 miles
Diffusion : NBCSN, INDYCAR Radio Network, Sirius XM 209 et SiriusXM 214 – Canal+ Sport pour la France

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.