Après avoir pris l’avantage sur Kevin Harvick lors du ravitaillement sous drapeau vert, Chase Elliott a conservé les commandes de l’épreuve de Chicagoland en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Chase Elliott a profité d’un meilleur passage par la voie des stands à mi-segment pour prendre les commandes de la course et ne plus les quitter jusqu’à la fin du segment, remportant son troisième segment du championnat, le premier depuis Martinsville au printemps. Il s’était également imposé à Phoenix ainsi que dans sa Duel à Daytona, qui rapportait des points pour le championnat.

Toujours à la recherche de sa première victoire en Monster Energy NASCAR Cup Series, Chase Elliott a terminé le deuxième segment devant Kevin Harvick, Martin Truex Jr, Kyle Larson, Brad Keselowski, Denny Hamlin, Joey Logano, Kurt Busch, Matt Kenseth et Jamie McMurray.

Lors de la relance du début de deuxième segment Kyle Busch s’est fait surprendre par Kevin Harvick qui a alors pris les commandes de la course devant son rival de la Joe Gibbs Racing. Puis, la mécanique s’est enrayée pour Kyle Busch qui a été contraint de rentrer aux stands pour un problème au niveau de la roue arrière droite, ce qui lui a fait perdre un tour, puis un second quelques instants plus tard du fait d’une pénalité infligée par les officiels, deux de ses mécaniciens étant arrivés trop tôt sur l’emplacement. Le pilote de la Toyota Camry n°18, à un tour du leader, doit maintenant compter sur des circonstances de course favorables pour revenir dans le tour du leader.

En tête de course, Kevin Harvick ne s’est pas échappé comme a pu le faire Kyle Busch lors du premier segment. Il ne comptait qu’une seconde d’avance sur Chase Elliott à mi-segment, alors qu’au même instant lors du premier segment, Kyle Busch avait déjà trois secondes de marge.

Lors des arrêts aux stands Chase Elliott a pris la tête de la course, mais Kevin Harvick est resté au contact avant de perdre de précieux dixièmes de seconde à dépasser les deux coéquipiers de la JTG Duagherty Racing, AJ Allmendinger et Chris Buescher. Le pilote de la Hendrick Motorsports a poursuivi sa domination menant plus de dix tours dans une course de Cup pour la première fois depuis Martinsville au printemps dernier.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.