En remportant l’épreuve des Monster Energy NASCAR Cup Series sur le Chicagoland Speedway, Martin Truex Jr. n’a pas fait qu’envoyer un signal à tout le monde, il s’est également quailifé pour le deuxième tour des playoffs.

Alors qu’il avait manqué la victoire dans les derniers tours des deux dernières courses de la saison régulière de la première division de la NASCAR, à Darlington pour une crevaison, puis à Richmond sur accident, Martin Truex Jr. a remis les pendules à l’heure en remportant les Tale of the Turtles 400 sur le Chicagoland Speedway.

Malgré une pénalité pour excès de vitesse au milieu du premier segment, Martin Truex Jr. a su trouver les ressources pour rebondir et revenir dans les premières positions pour jouer la gagne. En ne perdant pas de tour lors de l’exécution de sa pénalité, Martin Truex Jr. a conservé ses chances, puis la stratégie et la vitesse de sa Toyota Camry n°78 ont fait le reste.

« C’est incroyable. Je suis heureux. Ce sont les playoffs. Mon équipe est incroyable. La voiture était fantastique. On a fait ce que l’on devait faire. »

– Martin Truex Jr.

Sous le drapeau à damier, Martin Truex Jr. devance Chase Elliott, Kevin Harvick, Denny Hamlin, Kyle Larson, Brad Keselowski, Joey Logano, Jimmie Johnson, Matt Kenseth et Jamie McMurray pour le top-10. Le pilote de la Furniture Row Racing remporte sa cinquième victoire de la saison, sa quatrième sur un ovale d’un mile et demi.

Grâce à cette victoire, Martin Truex Jr. valide son ticket pour le deuxième tour des playoffs et ce meême s’il venait à sortir du top-12 du classement général après les deux prochaines épreuves qui se dérouleront au New Hampshire, puis à Dover.

Alors que Kyle Busch a mis une claque à tout le monde dans le premier segment, le pilote de la Joe Gibbs Racing a connu un début de deuxième segment compliqué avec un problème de pneumatiques qui l’a contraint à passer par la voie des stands avant d’écoper d’une pénalité, car ses mécaniciens sont arrivés trop tôt sur l’emplacement.

La lutte pour la tête de la course s’est alors concentrée entre Kevin Harvick et Chase Elliott à l’avantage du pilote de la Hendrick Motorsports qui a remporté le segment devant le pilote Ford. En début de dernier segment, le champion 2014 a repris l’avantage alors que Martin Truex Jr, revenu des profondeurs du classement à la suite d’une pénalité dans le premier segment (Excès de vitesse dans les stands lors du premier arrêt de la course – ndlr), va finalement prendre l’avantage dès les premiers tours du dernier segment.

Le pilote de la Furniture Racing a alors dominé comptant plus de trois secondes d’avance à une soixantaine de tours de l’arrivée, lorsque son coéquipier et rookie Erik Jones est parti à la faute à la sortie du virage n°4. Le drapeau jaune a été brandi et s’en est suivi un arrêt sous drapeau jaune qui n’a pas modifié la hiérarchie.

Une fois la relance effectuée, Martin Truex Jr. s’est échappé et ses adversaires se sont battus pour les accessits. Chase Elliott a finalement pris l’avantage sur Kevin Harvick pour la deuxième place, mais avec quatre secondes de retard à vingt tours de la fin, impossible d’envisager quoi que ce soit pour le pilote de la Hendrick Motorsports.

Plusieurs pilotes qualifiés pour les playoffs ont connu une course compliquée. Hormis Kyle Busch qui n’a jamais été en mesure de récupérer son tour de retard, Ricky Stenhouse Jr. a connu divers problèmes en tapant le mur, puis en étant pénalisé dans les stands à plusieurs reprises.

Au classement général Martin Truex Jr. renforce un peu plus sa place de leader du classement général et compte désormais vingt-sept points d’avance sur Kyle Larson. Kurt Busch, Ricky Stenhouse Jr., Kasey Kahne et Ryan Newman sont pour l’instant en position de se faire sortir de la lutte pour le titre.

Résultat

Classement pilotes

Classement propriétaires

Laisser un commentaire