Coup dur pour la Chip Ganassi Racing en Verizon IndyCar Series qui est contrainte de réduite la voilure pour la saison 2018 en passant de quatre à deux monoplaces l’an prochain. Outre le départ de Tony Kanaan, ceux de Charlie Kimball et Max Chilton vont suivre.

C’est Chip Ganassi en personne qui a confirmé l’information, son écurie passera bien de quatre à deux monoplaces la saison prochaine. Si Scott Dixon sera le fer de lance, au volant de la Dallara n°9, le nom du second pilote n’a pas été annoncé, mais le Néo-zélandais Brandon Hartley est pressenti.

« Avec des nouvelles comme celles-ci nous avons dû laisser partir un certain nombre de personnes. La décision n’a pas été prise à la légère, mais nous avons estimé que c’était la meilleure pour notre entreprise. C’est l’une des choses les plus difficiles que vous rencontrez en tant que propriétaire d’entreprise, surtout parce que je suis conscient que ce sont des gens qui font avancer une entreprise. »

– Chip Ganassi

Après le départ de Tony Kanaan, la Chip Ganassi Racing va se séparer de Max Chilton et Charlie Kimball. Pour ces trois pilotes l’avenir en IndyCar n’est pas encore écrit, même si le Brésilien devrait rebondir à la A.J. Foyt Racing.

« Cette décision est basée sur le fait que nous devions revenir à notre cœur de métier pour gérer deux équipes capables de remporter le championnat. »

– Chip Ganassi

Avec quatre monoplaces la Chip Ganassi Racing n’a pas su rivaliser avec l’autre mastodonte de l’IndyCar, la Team Penske. Si Soctt Dixon était en lice pour le titre lors de la finale, il était le seul de l’équipe de Chip Ganassi et n’a pas pu compter sur le soutien de l’un de ses trois coéquipiers. A contrario, les quatre pilotes de la Team Penske étaient en lice pour le titre de champion et pour la seconde année de suite c’est un homme de Roger Penske qui est sacré.

2 thoughts on “Deux monoplaces pour la Chip Ganassi Racing en 2018

  1. Ma question, c’est maintenant de savoir à quoi va ressembler le plateau 2018 de l’Indycar … A ce train là, on va finir à 15 voitures, comme l’Indy Lights.
    D’ailleurs, ma question vaut aussi pour la Nascar … Plus de besoin de charters en 2018, il n’y aura pas plus de 35 engagés.

Laisser un commentaire