Sur le Dover International Speedway Brad Keselowski a profité d’un bon arrêt sous drapeau jaune pour prendre les commandes de la course et remporter le premier segment de l’épreuve des Monster Energy NASCAR Cup Series.

L’équipe de Brad Keselowski a parfaitement géré l’arrêt ravitaillement sous drapeau jaune pour permettre à son pilote de ressortir des stands en première position et de gagner le premier segment des Apache Warrior 400 sur le Monster Mile.

Brad Keselowski devance son grand rival, Kyle Busch, puis Martin Truex Jr, Ricky Stenhouse Jr, Danica Patrick, Kyle Larson, Chase Elliott, Kevin Harvick, David Ragan et Denny Hamlin pour les dix premiers.

Dès le drapeau vert Martin Truex Jr. conserve l’avantage de sa pole position et prend les devants, creusant tour après tour l’écart sur le reste du peloton le portant à plus de deux secondes après une quinzaine de tours avant de voir revenir Kyle Larson et les dépasser après vingt-cinq tours alors qu’ils étaient dans le trafic.

Martin Truex Jr. a finalement repris les commandes à mi-segment alors qu’à une quarantaine de tours du but Kevin Harvick, deuxième, a donné le coup d’envoi d’une salve d’arrêts sous drapeau vert qui n’a pu aller à son terme, la faute à un accident de Jeffrey Earnhardt qui a percuté les protections de sable à l’entrée des stands alors qu’il a perdu le contrôle de sa voiture en voulant entrée dans la voie des stands.

Les officiels ont sorti le drapeau rouge afin de nettoyer la piste. Seuls cinq pilotes se trouvaient dans le tour du leader, Kyle Busch, au moment de ce drapeau rouge. Parmi les pilotes restés en piste avant le drapeau rouge, c’est Brad Keselowski qui s’en est le mieux sorti dans la voie des stands en prenant la tête de la course à Kyle Busch à l’issue de son arrêt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.