La lutte pour la qualification au deuxième tour des playoffs en Monster Energy NASCAR Cup Series va rythmer la course disputée sur le Dover International Speedway, les Apache Warrior 400.

Douze pilotes pour huit places, il y aura donc quatre déçus, quatre pilotes éliminés à l’issue de la course de 400 miles disputée sur le Monster Mile de Dover. Parmi les pilotes en lice pour une qualification, Austin Dillon, Ricky Stenhouse Jr. et Ryan Newman seront particulièrement à surveiller sur le Dover International Speedway. Pourquoi ? Parce qu’ils se tiennent en un point autour de la zone de flottaison pour la qualifications. Si Ricky Stenhouse Jr. a pour l’instant l’avantage, Austin Dillon et Ryan Newman sont plus que jamais en embuscade.

Ricky Stenhouse Jr. et Austin Dillon sont à égalité de points après les deux premières courses des playoffs, mais le pilote de la Roush Fenway Racing, double vainqueur cette saison, a l’avantage du fait de sa meilleure place à l’arrivée durant ce premier tour, avec une quinzième place au New Hampshire, contre une seizième à son rival de la Richard Childress Racing sur le Chicagoland Speedway.

Si le meilleur résultat de Ricky Stenhouse Jr. et d’Austin Dillon à Dover est une huitième place, il n’ont pas le moindre autre top-10 sur l’exigent ovale du Delaware et sont sous la menace de Ryan Newman qui s’est déjà retrouvé dans pareil situation lors de la saison 2014 lorsqu’il avait poussé Kyle Larson pour gagner une position et se qualifier pour la finale.

Avec trois victoires en trente-et-un départs à Dover, mais aussi sept top-5 et le double de top-10, pour une place moyenne à l’arrivée de 13,6, le pilote de la Chevrolet n°31 est le moins bien classé des trois pilotes de la bulle, mais grâce à ses résultats il dispose d’un avantage psychologique sur ses deux rivaux.

En ce qui concerne Kurt Busch et Kasey Kahne, respectivement à dix-sept et vingt-et-un points de la qualifications, ils peuvent encore passer aux points, mais une victoire serait un gage de qualification. Le pilote de la Stewart-Haas Racing compte une victoire en 2011 sur cette piste, mais depuis, il n’a signé qu’un seul top-10. Quant à Kasey Kahne il n’a jamais gagné à Dover en vingt-sept départs malgré trop top-5 et huit top-10. Le pilote de la Hendrick Motorsports compte trois résultats dans les six premiers lors de ses cinq dernières venues à Dover.

3 thoughts on “Douze pilotes pour huit places à Dover

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.