Le règlement technique pour la saison 2018 est maintenant connu et pour la première fois depuis plusieurs saisons la NASCAR n’a pas annoncé une réduction significative de l’appui aérodynamique pour la saison à venir en Monster Energy NASCAR Cup Series.

C’est Gene Stefanyshyn, le vice-président de la NASCAR en charge de l’innovation et du développement de la compétition qui a révélé les informations pour 2018. Si les modifications apportées sur la partie arrière de la voiture ôteront 54 kilogrammes (120 livres) d’appui pour le porter à un peu moins de 750 kg (748 kg, 1 650 livres).

En 2018 les voitures utiliseront le même différentiel arrière pour toutes les pistes à l’exception de celles qui seront resurfacées ou reconfigurées.

Sur les ovales à plaque de restriction la règle concernant la hauteur de roulement est éliminé avec pour but d’améliorer la sécurité, mais aussi la compétition. Les ressorts amortisseurs obligatoires sont supprimés (les équipes pourront monter leur propre matériel et non plus un matériel fourni par les officiels – ndlr). Les plaques de restriction resteront composées de quatre trous de sept huitièmes de pouce de diamètre.

Toujours dans un soucis d’améliorer la sécurité un enregistreur de données d’incidents (IDR pour Incident Data Recorder – ndlr) sera installé dans la voiture et alimenté par la batterie de la voiture. L’objectif est d’améliorer la qualité des données acquises en amont d’un accident. Les voitures seront équipées d’une caméra haute vitesse à droite du cockpit.

Cette réglementation vient s’ajouter à la réduction du nombre de blocs moteurs pour la saison prochaine puisque les écuries devront avoir des blocs moteurs devant être utilisés sur deux épreuves. Ces deux épreuves seront définies par chaque écurie. Les blocs moteurs (moteur, arbre à cames, vilebrequin, pistons et bielles) seront scellés entre deux utilisations afin de limiter toute fraude.

Laisser un commentaire