Lors de la finale de la saison 2017 des Verizon IndyCar Series 2017 la Chip Ganassi Racing annonçait réduire la voilure en passant de quatre à deux monoplaces, l’une des victimes de cette réduction d’activité se nomme Tony Kanaan. Le Brésilien retrouve un volant chez A.J. Foyt Racing.

La Dallara Chevrolet n°14 sera confiée à Tony Kanaan pour la saison 2018 des Verizon IndyCar Series, il deviendra ainsi le premier vainqueur de l’Indy 500 à piloter à temps complet pour la A.J. Foyt Racing après A.J. Foyt lui-même qui était propriétaire de l’écurie lors de ses trois et quatrièmes victoires aux 500 miles d’Indianapolis.

Vainqueur de l’Indy 500 en 2013, Tony Kanaan est également champion des Verizon IndyCar Series puisqu’il a remporté le titre en 2004 alors qu’il pilotait pour l’écurie de Michael Andretti.

« Nous avons parlé à Tony ces deux dernières années et je suis heureux que nous ayons pu faire quelque chose, car je sais qu’il veut gagner autant que nous le voulons. Je pense qu’il a encore deux ou trois bonnes années devant lui. »

– A.J. Foyt

Âgé de 42 ans, Tony Kanaan a célébrer sa vingtième saison en IndyCar. L’an prochain il sera sponsorisé par ABC Supply Co. et aura pour ingénieur Eric Cowdin avec qui il a gagné le titre de champion et quinze de ses dix-sept victoires, dont l’Indy 500.

Outre la signature de Tony Kanaan, l’écurie d’A.J. Foyt a confirmé le déménagement de ses ateliers sur Indinapolis alors qu’elle était basée à Waller au Texas depuis 1996.

Laisser un commentaire