Comme il l’avait fait lors du premier tour des playoffs en Monster Energy NASCAR Cup Series, Martin Truex Jr. s’est imposé en ouverture du deuxième tour à l’occasion des Bank of America 500 disputés sur le Charlotte Motor Speedway. Le pilote de la Furniture Row Racing est assuré d’être au troisième tour.

La domination de Toyota se poursuit en Monster Energy NASCAR Cup Series avec une quatrième victoire de suite durant ces playoffs version 2017. Déjà victorieux de la manche d’ouverture sur le Chicagoland Speedway, Martin Truex Jr. a remis le couvert lors des Bank of America 500 disputés sur le Chicagoland Speedway et s’assure une place au troisième tour des playoffs.

Martin Truex Jr. n’avait pas la meilleure voiture du peloton en début de course, mais la magie a une fois de plus opéré du côté de la Furniture Row Racing avec les bons ajustements pour remonter dans le peloton et décrocher une sixième victoire cette saison, la cinquième sur des ovales d’un mile et demi.

« Toute cette équipe a fait le travail qu’il fallait. C’est incroyable. Cette année est incroyable. »

– Martin Truex Jr.

La course disputée sur le Charlotte Motor Speedway s’est terminé sous le régime de l’Overtime après un ultime accident à quatre tours de la fin de la course, lorsque Kurt Busch est parti à la faute à la suite d’un contact avec Kyle Larson.

Martin Truex Jr. s’impose devant Chase Elliott qui termine deuxième pour la sixième fois de sa carrière. Après deux victoires lors des deux premiers segments de la course et des arrêts aux stands délicats en fin de course, Kevin Harvick termine à la troisième place, suivi de Denny Hamlin et Jamie McMurray pour le top-5.

Daniel Suárez prend la sixième place devant Jimmie Johnson, Ryan Blaney, Kasey Kahne et Kyle Larson qui pouvait espérer bien mieux avant ce contact avec Kurt Busch. Le pilote de la Stewart-Haas Racing est venu s’excuser auprès de son rival une fois la course terminée. Le Californien n’a montré aucune animosité envers le champion 2004 de la discipline devant la caméra et les micros des diffuseurs, à savoir NBC pour la télévision et PRN pour la radio.

Vainqueur des deux premiers segments de la course, Kevin Harvick a continué de dominer lors du troisième et dernier segment de la course. Le pilote de la Stewart-Haas Racing a mené malgré le retour de Martin Truex Jr.

À l’issue d’un cycle d’arrêts sous drapeau vert, Martin Truex Jr. a pris les commandes de la course pour la première fois de la journée, une première depuis 2008 pur lui à Charlotte lors de la course automnale. Alors qu’il comptait 2,4 secondes d’avance lorsqu’il a hérité de la tête de la course, le pilote de la Furniture Row Racing a vu son écart se réduire à moins d’une seconde en moins de dix tours.

Si Kevin Harvick a commencé à se plaindre du comportement de sa voiture, glissante dans les virages, Kyle Larson s’est alors affirmé comme la principale force de résistance à Martin Truex Jr., une chose logique au regard des statistiques des deux hommes sur les ovales d’un mile et demi cette saison.

Au tour 266 un accident impliquant David Ragan et Danica Patrick contraint les officiels à sortir le drapeau jaune. La tête du classement évolue une fois encore à l’issue des ravitaillements puisque Kyle Larson prend les commandes à la sortie des stands, mais le mot d’ordre pour l’ensemble des équipes est de consommer le minimum de carburant pour ne pas passer une fois supplémentaire par les stands.

La journée de Kyle Busch tourne au cauchemar lorsqu’il part une fois de plus à la faute au tour 279. Déjà à plusieurs tours le pilote de la Joe Gibbs Racing est à l’origine d’une nouvelle neutralisation qui met fin à toute tentative de course à la consommation puisque tous les pilotes passent par la voie des stands. Martin Truex Jr. reprend les commandes d’un souffle face à Kevin Harvick alors que dans le même temps les équipes de Kyle Larson et Jimmie Johnson ratent un arrêt aux stands crucial.

À dix tours de la fin un nouvel accident de Kyle Busch ressert les positions avec une neutralisation. Les leaders passent par la voie des stands pour chausser quatre gommes neuves. Martin Truex Jr. gagne la dernière bataille des stands devant Denny Hamlin et Chase Elliott.

Au classement général, Martin Truex Jr. est plus que jamais leader avant l’épreuve de Talladega qui pourrait bien tout remettre en question la semaine prochaine. 3 106 points c’est le total de Martin Truex Jr, 34 unités de plus que son plus proche poursuivant Kyle Larson. Matt Kenseth, Brad Keselowski, Ryan Blaney et Ricky Stenhouse Jr. sont pour l’instant du mauvais côté de la barrière en vue d’une qualification pour le troisième tour des playoffs, mais avec respectivement un, deux, cinq et dix points de retard sur Jamie McMurray en position de dernier qualifié, rien n’est joué.

Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire