Le Tequila Patron ESM aura dominé son sujet ce week-end, puisque après avoir été aux avant-postes durant les 10h de course, la n°2 de Sharp/Dalziel/Hartley a franchis victorieusement la ligne d’arrivée, 7.6s seulement devant la Cadillac DPi n°31 du Whelen Engineering Racing. Au restart à 30 minutes de la fin, c’était pourtant la voiture sœur qui menait devant la Cadillac n°5 du Action Express Racing et la Nissan DPi n°2. Au final, suite à des pénalités infligées au deux leaders suite à des contacts et prises de risques injustifiées, c’est Sharp, Dalziel et Hartley qui offrent à leur équipe une autre victoire de prestige après celle de Daytona et Sebring la saison passée.

La troisième marche du podium revient à un troisième châssis, en l’occurrence, l’Oreca 07 du Team Penske, qui fait un retour très remarqué en endurance, après être parti de la pole position. Si la Acura ARX-05 fonctionne comme il se doit, il faudra compter sur les hommes de Roger Penske pour se battre pour la victoire. Après leurs pénalités, la n°22 termine en quatrième position devant la n°5 de Albuquerque/Fittipaldi/Barbosa. Le JDC-Miller Motorsports et sa Oreca 07 est le dernier Prototype à terminer l’épreuve et se classe sixième. Les frères Taylor, champions 2017, ainsi que le Visit Flordia Racing, le Rebellion Racing et le PR1/Mathiasen ont tous abandonnés.

En LMPC on s’acheminait vers une nouvelle nette domination du Performance Tech Motorsports face aux hommes du BAR1 Motorsports, mais c’était sans compter un accrochage de Kyle Masson avec la Oreca du Rebellion Racing. Les 20 tours de perdus pour réparer l’auto étaient trop important pour espérer une nouvelle victoire cette saison et le trio de la n°38 termine troisième et dernier de la catégorie Prototype Challenge. Au final, c’est la n°26 du BAR1 Motorsports qui remporte la dernière course de cette catégorie, qui disparaît à partir de la saison prochaine. la deuxième Oreca FLM de l’équipe, la n°20 monte sur la deuxième marche du podium.

Après les 6H du Glen, BMW Motorsport RLL rajoute une deuxième victoire d’endurance à leur saison puisque la M6 n°25 d’ Auberlen/Sims/Wittmer remporte Petit Le Mans avec seulement 1s d’avance sur la Corvette n°3 de Magnussen/Rockenfeller/Garcia. Avec cette deuxième place, le duo Magnussen/Garcia sont champions pilotes 2017, Corvette Racing champion équipe et Chevrolet champion constructeur. Le podium est complété par la Ferrari 488 du Risi Competizione à 16s de la GT allemande. Toutes les marques auront été en lice pour la victoire durant ces 10 heures de course mais à la fin, Ford et Porsche terminent légèrement en retrait et ferment la marche du GTLM avec respectivement les deux Porsche devant les deux Ford.

Du côté du GTD, Land-Motorsport a confirmé son savoir-faire puisque après avoir terminé deuxième à Daytona et quatrième à Sebring, le trio de l’Audi R8, après seulement sa troisième course en WeatherTech Championship, s’offre Petit Le Mans. De Phillippi/Van Der Linde/Mies devancent deux Porsche 911 GT3-R, à savoir la n°28 du Alegra Motorsport devant la n°73 du Park Place Motorsports. La quatrième place est occupée par la Mercedes AMG-GT3 du Riley Motorsports et est la seul non Porsche ou Audi du top 6. La première Lamborghini est septième, la première Lexus huitième et la Ferrari du Scuderia Corsa est la dernière auto classée au général et dans la catégorie.

Petit Le Mans – Résultats

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.