L’épreuve tant attendue et tant redouté des playoffs en Monster Energy NASCAR Cup Series se présente au peloton cette semaine avec la venue sur le Talladega Superspeedway. L’incertitude et le risque d’accidents sont plus élevées que jamais, ce qui fait que personne, Martin Truex Jr. excepté, n’est à l’abris pour le prochain tour.

Ces dernières années Talladega était la troisième et dernière course du deuxième tour des playoffs. Cette année la course a été avancé d’une semaine dans la saison et se retrouve donc au milieu du deuxième tour, de quoi ajouter de l’incertitude et augmenter le risque de chamboulement du classement des pilotes  ? Réponse dimanche.

La course de Talladega est la quatrième et dernière du championnat 2017 à se courir avec les plaques de restriction. Souvent présentées comme des courses loteries, les courses de Daytona et Talladega peuvent accoucher d’un vainqueur surprise, mais aussi d’une longue procession de voiture en file indienne pour éviter l’accident, ce fut régulièrement le cas ces dernières années sur l’ovale mammouth de l’Alabama lors de la course des playoffs.

La course de Talladega a toujours fait partie du paysage des playoffs, mais a la particularité de n’avoir jamais été remportée par le futur champion depuis 2004 et l’instauration des playoffs. Cinq fois en treize éditions la course a été remportée par un pilote n’étant pas qualifié pour les playoffs, par deux fois, en 2009 et 2013, c’est Jamie McMurray qui s’est imposé. Le pilote de la Chip Ganassi Racing fera-t-il la passe de quatre en respectant son cycle de quatre ans entre chaque victoires ? À moins que Joey Logano, double vainqueur de la course d’automne à Talladega et absent des playoffs cette saison ne vienne inscrire son nom au palmarès.

L’épreuve en bref

Nom de la course : Alabama 500
Circuit : Talladega Superspeedway (ovale de 2,66 miles)
Distance : 188 tours / 500,08 miles 
Segment 1 : 55 tours / 146,3 miles
Segment 2 : 55 tours / 146,3 miles
Segment 3 : 78 tours / 207,48 miles
Diffusion : NBC, MRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France

Laisser un commentaire