Neuf pilotes Ford aux neuf premières places de la première séance d’essais des Monster Energy NASCAR Cup Series sur le Talladega Superspeedway, une domination sans faille pour le constructeur qui a remporté les trois premières courses de la saison avec des plaques de restriction.

Brad Keselowski s’est montré le plus rapide de la première séance d’essais disputée sur le Talladega Superspeedway lors des Alabama 500. Le pilote de la Team Penske a bouclé son meilleur tour en 48,398 secondes à 197,859 mph de moyenne lors du onzième de ses vingt-sept tours. Il devance huit autres pilotes Ford, dans l’autre Kurt Busch, Ryan Blaney, Ricky Stenhouse Jr, Kevin Harvick, Clint Bowyer, Aric Almirola, Danica Patrick et Joey Logano.

Dixième, Kasey Kahne, et donc le meilleur des autres, alors que Denny Hamlin, douzième, est le mieux classé des pilotes Toyota sur cette séance. Concernant les pilotes encore en lice pour le titre, Kyle Busch, Martin Truex Jr. et Matt Kenseth se suivent de la quinzième à la dix-septième place, Chase Elliott est vingt-sixième, Kyle Larson trente-et-unième et Jamie McMurray trente-troisième.

Parti à la faute lors de son premier tour, Jimmie Johnson n’est pas crédité de temps, son équipe ayant décidé de ne pas le renvoyer en piste durant cette séance. Il termine donc en trente-neuvième et avant-dernière position, juste devant Mark Thompson, qui n’a pas roulé. Ce dernier effectue sa seconde épreuve de Cup en carrière, la première ayant eu lieu en 1992.

En ce qui concerne Jimmie Johnson, c’est une crevaison qui a causé sa perte de contrôle. Le pilote de la Hendrick Motorsports n’a pas à utiliser sa voiture de réserve pour le reste du week-end. Il fut la première neutralisation de la séance, la seconde étant causée par Kyle Larson pour un arrêt en bord de piste suite à une perte de puissance.

C1731_PRAC1

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.