Sur le Talladega Superspeedway les pilotes Ford continuent d’être des plus à l’aise. Après Brad Keselowski lors du premier segment, c’est Ryan Blaney qui remporte le deuxième segment des Monster Energy NASCAR Cup Series.

Vainqueur de sa première course en carrière cette saison à l’occasion de la première venue des Monster Energy NASCAR Cup Series sur le Pocono Raceway, Ryan Blaney est toujours en lice pour le titre de champion des pilotes. Une victoire sur le Talladega Superspeedway lors des Alabama 500 aurait un double impact, d’une part il serait qualifié pour le troisième et dernier tour, d’autre part il apporterait la centième victoire à la Wood Brothers Racing.

Ryan Blaney s’est imposé devant Brad Keselowski, Clint Bowyer, Chase Elliott, Kurt Busch, Austin Dillon, Jimmie Johnson, Kevin Harvick, Kyle Busch et Denny Hamlin. Il s’agit de la quatrième victoire de segment cette saison pour Ryan Blaney.

Comme lors du premier segment des pilotes s’arrêtent après une toute petite dizaine de tours dans le segment, bien souvent juste pour mettre du carburant, parfois deux pneumatiques, comme ce fut le cas pour Kasey Kahne. Contrairement au premier tour, l’intégralité du peloton s’arrêtent sur qelques tours, ce qui permet à tous d’être sur la même stratégie.

Un drapeau jaune pour débris alors que Denny Hamlin est dans les stands ralentit une fois encore le peloton alors que Matt DiBenedetto, qui ne s’était pas encore arrêté est en tête de l’épreuve. Le pilote de la Joe Gibbs Racing peut effectuer son arrêt sans pénalité, puisqu’il est entré dans les stands lorsque ceux-ci étaient ouverts. Il ressort devant le leader de la course et reste donc dans le tour.

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.