La course de Talladega a accouché d’un vainqueur, mais il a fallu être des plus patients pour connaître le nom du vainqueur de la trente-et-unième course de la saison 2017 des Monster Energy NASCAR Cup Series. Avec cette victoire, Brad Keselowski assure sa place au troisième tour des playoffs.

C’est finalement à quarante minutes de l’heure du coucher du soleil que Brad Keselowski s’est imposé lors des Alabama 500 disputés sur le Talladega Superspeedway. Malgré des problèmes de radio, des accidents à répétition, le pilote de la Team Penske a su se tenir hors des problèmes en fin de course pour remporter la course, a vingt-quatrième en Cup pour son trois-centième départ dans la discipline.

« J’ai survécu. C’est une journée spéciale. C’est une belle piste pour nous. C’est super d’avoir la victoire ici. »

– Brad Keselowski

Brad Keselowski devance Ryan Newman, Trevor Bayne, Joey Logano et Aric Almirola pour le top-5. Denny Hamlin prend la sixième place, suivi de Dale Earnhardt Jr, Kasey Kahne, Gray Gaulding et David Ragan pour les dix premiers.

Tant attendu, le big one est intervenu à seize tours de l’arrivée, décapitant la course plusieurs favoris à commencer par Ricky Stenhouse Jr, Kyle Busch, Kevin Harvick, Kurt Busch ou encore Jimmie Johnson. Le drapeau rouge a alors été sorti pour nettoyer la piste.

Lors de la relance à douze tours de la fin c’est le rookie Daniel Suárez qui occupe les commandes de la course, mais dès la relance, l’explication entre le pilote de la Joe Gibbs Racing et Joey Logano profite à Chase Elliott qui prend les commandes de la course au prix d’une manœuvre des plus risquées. Il ne faudra que deux tours pour assister à un nouvel accident éliminant de la course Ryan Blaney et Kevin Harvick. C’est un contact entre Joey Logano et Trevor Bayne qui est à l’origine de l’accident.

Il était écrit que le peloton était encore trop gros lors de la relance à huit tours de la fin et qu’il fallait encore éliminer d’autres pilotes. Un passage en force de Chase Elliott entre Kyle Larson et Daniel Suárez allait se solder par un nouvel accident et un troisième drapeau rouge

La course s’est alors terminée sur un sprint de trois tours avec un peloton composé d’une dizaine de voitures, digne d’un Clash, l’épreuve hors championnat qui ouvre la saison à Daytona, l’autre piste où les plaques de restriction sont utilisées.

Vainqueur du premier segment, Brad Keselowski récupère un point de bonus supplémentaire au classement des playoffs, en plus de cinq acquis avec sa victoire pour le début du troisième tour. Le deuxième segment est remporté par Ryan Blaney.

La prochaine course se déroulera sur le Kansas Speedway dimanche prochain et sera la dernière du deuxième tour des playoffs, ce qui réduira de douze à huit les prétendants au titre de champion. Brad Keselowski et Martin Truex Jr. sont pour l’instant les deux seuls pilotes assurés d’être au troisième tour.

Martin Truex Jr. continue de mener le championnat et compte 19 longueurs d’avance sur Brad Keselowski. La huitième place qualificative pour le troisième tour est pour l’instant détenue par Jimmie Johnson et ses 3074 points. Kyle Busch (7 points), Matt Kenseth (8 points), Ricky Stenhouse Jr. (22 points) et Jamie McMurray (29 points) sont pour l’instant du mauvais côté de la barrière avant l’épreuve sur le Kansas Speedway.

Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire