Le CRP Racing, qui engageait une Mercedes AMG-GT3 et une Porsche Cayman GT4 en Pirelli World Challenge cette saison, réfléchit sérieusement à engager une LMP2 en WeatherTech SportsCar Championship dès 2018. Nick Short responsable de l’équipe, était à Petit Le Mans pour rencontrer les constructeurs, de possibles partenaires ainsi que des pilotes ayant la faculté à apporter un budget pour financer le programme.

Si le CRP Racing venait à s’engager en IMSA avec une LMP2, ça ne serait pas seulement pour un programme nord-américain puisque Short souhaite ardemment engager un jour son équipe aux 24H du Mans.

« Le but de ce voyage était de rencontrer les constructeurs et pilotes ainsi que d’avoir une vision du terrain. C’est un nouveau challenge et je suis seulement intéressé par un programme LMP2 si je peux le faire correctement, à l’instar du Tequila Patron ESM et du Wayne Taylor Racing. Un programme LMP2 n’est pas fait pour les enfants de cœur. c’est une catégorie très compétitive et je suis intéressé pour discuter avec des partenaires qui sont prêts à relever ce défi en construisant une relation sur le long terme.  Nous voulons des pilotes qui comprennent notre intérêt pour ce projet et qui sont capables d’apporter du budget. Tous le monde qui est engagé en endurance à comme rêve de rouler au Mans et à Daytona. Avec l’homologation standard ACO/FIA, nous pourrions rouler sur une saison complète en IMSA et par la même occasion avoir la chance d’être invité au Mans. Nous disposons des infrastructures mais il y a encore beaucoup de détails à penser et de personnes avec qui discuter avant que nous prenions notre décision. Nous sommes disponible pour discuter avec toutes les parties en question. »

  • Nick Short.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.