Le premier segment des Monster Energy NASCAR Cup Series sur le Kansas Speedway s’est conclu par un victoire de Kyle Busch et une explosion du moteur de Kyle Larson.

Depuis trois saisons Kyle Busch est totalement transfiguré sur le Kansas Speedway. Si par le passé c’était sa pire piste, c’est aujourd’hui l’une de celle où il a les meilleures statistiques et cela tombe bien pour lui, puisqu’il doit remonter un handicap de sept points pour s’assurer une place au prochain tour des playoffs.

Lors du premier segment le pilote de la Toyota Camry n°18 s’impose devant Kevin Harvick, Dennny Hamlin, Ryan Blaney, Jamie McMurray, Jimmie Johnson, Chase Elliott, Martin Truex Jr, Matt Kenseth et le rookie Erik Jones, seul pilote à ne pas être éligible pour le titre parmi les dix premiers.

Dès le départ de la course, Martin Truex Jr. s’est montré intraitable et a abordé le drapeau jaune de compétition du tour 30 avec plus de quatre secondes d’avance sur Kyle Busch, deuxième. Ce drapeau jaune a été imposé par les officiels à la suite de la pluie qui s’est abattue sur le Kansas Speedway tout au long de la nuit dernière. La salve d’arrêts sous drapeau jaune n’a pas changé l’ordre parmi les favoris et Martin Truex Jr. a repris sa marche en avant dès la relance, mais il s’est fait pénaliser quelques instants plus tard pour avoir coupé la ligne blanche à l’intérieur lors de la relance.

C’est alors Kyle Busch qui a hérité de la tête de la course jusqu’au drapeau jaune causé par Brett Moffitt. Ryan Blaney, tout comme Brad Keselowski, fait partie des pilotes qui restent en piste et prend la tête de la course. Il faudra tout juste deux tours à Kyle Busch pour profiter de l’avantage des pneumatiques frais et reprendre les commandes de la course.

Le premier segment se termine sous drapeau jaune à la suite du problème moteur de Kyle Larson qui hypothèque ainsi ses chances de qualification au prochain tour.

Laisser un commentaire