Pour l’ouverture du second tour des playoffs en NASCAR XFINITY Series, un drame s’est joué non pas entre prétendants au titre, mais entre coéquipiers de la Joe Gibbs Racing et ce alors qu’aucun d’eux ne marque des points dans cette division.

C’est au tour 197 sur les 200 que les Kansas Lottery 300 disputés sur le Kansas Speedway, un ovale d’un mile et demi situé dans la périphérie de Kansas City au Kansas, que la course a basculé en faveur de Christopher Bell lorsque celui-ci, au prix d’une manœuvre osée en plongeant à l’intérieur a pris les commandes avant de remonter sur l’extérieur de la piste et de se faire percuter par Erik Jones qui n’a pu freiner à temps. Si Christopher Bell a pu continuer sans encombre, Erik Jones a péniblement terminé la course en quinzième position à un tour avec une Toyota fortement endommagée.

« Ce n’est pas de la course sur terre. Il n’est pas clair. Je ne peux pas m’arrêter à l’extérieur. Je ne m’attendais pas à ce qu’il plonge autant à l’intérieur et qu’il ne puisse pas tenir sa trajectoire. C’est malheureux. Je pensais que nous courrions pour la victoire et malheureusement ce n’était plus une course, c’était plus un accident. Nous devons passer à autre chose. »

– Erik Jones

Leader lors de 186 des 200 tours, Erik Jones était amer une fois le drapeau à damier franchi. Christopher Bell a comblé un écart de plus de deux secondes dans les dix derniers tours de la course, pour chercher sa première victoire dans la deuxième division de la NASCAR et ce après seulement cinq départs. Il devient le dixième vainqueur différent lors des dix dernières courses disputées.

« Je ne veux pas avoir d’accident avec qui que ce soit, surtout pas avec mon coéquipier. Je ne sais pas, mon spotter m’a dit ‘Clear’. Je suis allé tout en bas. Je pensais que c’était bon. Je ne sais pas. C’est ma première victoire en XFINITY. Je suis désolé qu’Erik ne termine pas la course. C’est incroyable. Piloter en XFINITY est un rêve de gosse. Nous étions tous les deux avec des pneumatiques usagés. Partout nous glissions. »

– Christopher Bell

Auteur de la pole position, Tyler Reddick termine finalement en deuxième position suivi de Ryan Blaney, William Byron et Justin Allgaier. Les deux coéquipiers de la JR Motorsports occupe les deux premières places du classement général, Justin Allgaier devançant William Byron de deux points grâce aux points de bonus acquis durant les deux premiers segments de la course.

Lors des deux prochaines courses de ce tour, au Texas puis à Phoenix, la bataille continuera de se concentrer sur les huit pilotes éligibles pour le titre, puisque la victoire sur le Kansas Speedway n’est pas revenue à un pilote en course pour le titre. Si l’écart entre les deux premiers du classement général est ténu, il en est de même entre la quatrième place de Brennan Poole et la huitième de Cole Custer, puisque cinq pilotes se tiennent en huit points.

Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.