Martin Truex Jr. avait la meilleure voiture de l’épreuve des Monster Energy NASCAR Cup Series sur le Kansas Speedway, Martin Truex Jr. s’est imposé, mais tout ne fut pas facile pour autant pour le pilote de la Furniture Row Racing qui a dû effacer une pénalité puis un tour de retard.

Cette année sur les ovales d’un mile et demi il y a Martin Truex Jr. et il y a les autres. En s’imposant au Kansas lors des Hollywood Casino 400, Martin Truex Jr. est devenu le premier pilote à remporter quatre victoires de rang sur ce type de tracés. Mieux encore, sa place moyenne à l’arrivée sur ces pistes cette année est de 2,8.

S’il s’est imposé au Kansas, Martin Truex Jr. le pilote de la Furniture Row Racing ne s’est pas rendu la tâche facile en étant pénalisé lors d’une relance durant le premier segment avant de devoir rentrer sous drapeau vert au début du deuxième segment pour une vibration, cette action lui fera perdre un tour, qu’il récupèrera au gré des neutralisations pour décrocher sa sixième victoire cette saison sur un ovale d’un mile, là aussi un record supplémentaire à l’actif du pilote de la Toyota Camry n°78.

« Je suis fier de tous ces gars. Cette piste est incroyable. Aujourd’hui ce fut plus compliqué qu’au printemps, mais nous avons persévéré. »

– Martin Truex Jr.

Cette victoire Martin Truex Jr. et son équipe n’ont pas manqué de la dédier à Jim Watson un membre d’équipe tragiquement décédé samedi des suite d’une attaque cardiaque.

Sous le drapeau à damier, Martin Truex Jr. Martin Truex Jr. devance Kurt Busch, Ryan Blaney, Chase Elliott, Denny Hamlin, Chris Buescher, Dale Earnhardt Jr, Kevin Harvick, Aric Almirola et Kyle Busch pour les dix premiers.

Alors que Kyle Busch et Denny Hamlin ont remporté les deux premiers segments de la course, Martin Truex Jr. prenait son mal en patience dans le peloton pour remonter, tandis que la bataille pour la qualification au troisième tour des playoffs battait son plein.

Victime d’un problème moteur en début de course, Kyle Larson ne survit pas à se deuxième tour des playoffs, tout comme son coéquipier de la Chip Ganassi Racing, Jamie McMurray. Ricky Stenhouse Jr. et Matt Kenseth sont les deux autres pilotes éliminés. Pour le pilote de la Joe Gibbs Racing, c’est une faute de son équipe qui l’a condamné. Impliqué dans l’accident du tour 198, il est passé par la voie des stands pour réparer, mais un septième mécanicien est intervenu sur la voiture, ce que n’autorise pas le règlement. Les officiels ont appliqué le règlement et prononcé l’exclusion de l’équipe n°20 de cette course.

L’accident du tour 198 est parti d’une perte de contrôle d’Erik Jones et impliqué de nombreux pilotes, dont Matt Kenseth et Jamie McMurray qui jouaient leur survie dans ces playoffs. Parmi les pilotes encore en lice pour le titre, Jimmie Johnson et Ricky Stenhouse Jr. ont également connu leurs lots de problèmes, le septuple champion en partant par deux fois à la faute, alors que le pilote de la Roush Fenway Racing a tapé le mur extérieur, mettant ainsi fin à ses espoirs de qualification.

Alors que le troisième tour des playoffs débutera la semaine prochaine sur le Martinsville Speedway et sera également composé des courses sur le Texas Motor Speedway et le Phoenix Raceway, ils ne sont désormais plus que huit en lice pour le titre, Martin Truex Jr, Kyle Busch, Brad Keselowski, Jimmie Johnson, Kevin Harvick, Denny Hamlin, Ryan Blaney et Chase Elliott.

Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.