BAR1 Motorsports a annoncé aujourd’hui, son passage de la catégorie LMPC au Prototype pour la saison 2018 du WeatherTech SportsCar Championship, avec l’engagement d’une Riley Mk30 LMP2. L’équipe recevra l’auto sous peu et fera ses premiers tests avec la version 2017 dans les semaines à venir. La Riley, qui était celle du Keating Motorsport, ne disposera donc pas encore des futures modifications autorisées grâce au joker accordé par l’ACO et la FIA. Ces essais serviront surtout à apprendre l’auto et à tester différents pilotes.

L’équipe évalue les possibles pilotes et équipages pour 2018 et Brian Alder, propriétaire de l’équipe, explique qu’en fonction des possibilités, une deuxième auto pourrait être engagée. Alder a également en tête la même idée que le propriétaire du CRP Racing, Nick Short, puisqu’un engagement aux 24H du Mans est espéré et pourquoi pas dès l’année prochaine.

« Forcément c’est une étape importante pour nous. Le passage en LMP2 ouvre beaucoup de possibilités pour le team. Rouler dans la plus haute catégorie du championnat attire un plus haut niveau de partenaires, de pilotes et pour moi personnellement, une chance de retourner au Mans. Nous avons choisis de travailler avec Riley et la nouvelle version de leur LMP2. Après avoir passé les derniers mois à évaluer les différentes options pour notre passage en Prototype, nous estimons que cette auto à le plus gros potentiel et est parfaite pour notre programme 2018. Le support continu de Multimatic envers Mazda et leur nouveau partenariat avec le Team Joest ne fait qu’augmenter l’attractivité de ce programme. Clairement, ils ont appris beaucoup en 2017. J’ai vu de mes propres yeux les changements fait pour 2018 et ils sont impressionnants. Ils ont fait du beau travail et les résultats des tests réalisés à l’étranger dépassent les attentes de tout le monde. Nous évaluons toutes les possibilités en termes de pilotes et d’équipages pour 2018, ce qui implique un possible double engagement. Nous espérons faire des tests dans les prochaines semaines pour réaliser notre shakedown initial pour permettre aux pilotes et à l’équipe d’apprendre l’auto. »

  • Brian Alder

 

 

“Obviously, this is an important step for us,” said Brian. “The move to LMP2 opens up a lot of opportunities for the team. Running in the series’ flagship class attracts a higher level of marketing partners, top tier drivers and, for me personally, a chance to return to Le Mans.”

“We’ve chosen to work with Multimatic on their newly updated P2 car,” added Alder. “After spending the past few months researching the different options for our move into the prototype class, we feel this car has the most potential of the P2 cars and is the best fit for our program in 2018.

Multimatic’s continued support from Mazda and their new relationship with Team Joest only enhances the attractiveness of this program. Clearly, they learned quite a bit in 2017…  I’ve seen first hand the changes they have made for 2018 and they are impressive. They have definitely done their homework and the initial testing results from overseas are exceeding everyone’s expectations.”

The development allowances and ‘joker’ rule are very important to us,” noted Alder. “It demonstrates that organizers are adamant in their desire to maintain the competitiveness of the class and their ultimate aim to ensure that LMP2 remains a category that contains variety and a high level of competitiveness.”

We are evaluating all current drivers and new driver combinations for 2018, which includes the possibility of adding a second car to our program,” noted Brian. “We expect to be on track within the next few weeks conducting our initial shakedown and as our drivers and crew learn the new car.”

Laisser un commentaire