Pour la troisième fois de sa carrière, la seconde fois de suite, Erik Jones s’est imposé sur le Texas Motor Speedway en NASCAR XFINITY Series. Conséquence de cette victoire, il n’y a toujours aucun qualifié pour la finale dans la deuxième division de la NASCAR, tout se jouera donc à Phoenix.


Sur le Texas Motor Speedway Erik Jones était bien le plus fort à l’occasion des O’Reilly Auto Parts 300. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a signé la pole position, mené 142 tours, remporté les deux premiers segments puis la victoire, sa seconde de rang et sa troisième en carrière sur cette piste d’un mile et demi du Texas où il compte une place moyenne à l’arrivée de 2,2.

« C’est vraiment une bonne piste pour moi. La première fois que je suis venu ici en Truck je ne pensais pas que j’aimerais l’endroit, mais ce fut un déclic pour moi. »

– Erik Jones

En s’arrêtant à quinze tours du drapeau à damier pour un ultime ravitaillement, Erik Jones a abandonné les commandes de la course, mais au tour 192 il reprend son bien lorsque Ty Dillon est lui aussi contraint de s’arrêter. La bataille pour la victoire entre Erik Jones et Ryan Blaney a alors tourné à l’avantage du pilote de la Joe Gibbs Racing qui s’impose pour la troisième fois cette saison en dix-sept départs.

Ryan Blaney se contente de la deuxième place devant Kyle Larson, Elliott Sadler et Cole Custer pour les cinq premiers. La quatrième place d’Elliott Sadler combinée à la neuvième de son jeune coéquipier William Byron permet au vétéran de la JR Motorsports de prendre les commandes du championnat avec cinq points d’avance sur William Byron. Comme aucun pilote en lice pour le titre ne s’est imposé dans ce second tour des playoffs, il y aura donc un minimum de trois pilotes qui iront en finale aux points.

Elliott Sadler, William Byron, Justin Allgaier et Brennan Poole sont pour l’instant les quatre pilotes qualifiés pour la finale, les rookies Matt Tifft, Cole Custer et Daniel Hemric, ainsi que Ryan Reed sont encore en lice pour le titre, mais devront remonter un handicap respectif de cinq, treize, dix-huit et trente-trois points à Phoenix s’ils veulent atteindre la finale.

Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire