Malgré l’absence de ses mécaniciens William Byron s’est imposé en NASCAR XFINITY Series sur le Phoenix Raceway et s’assure d’une place en finale avec Elliott Sadler, Justin Allgaier et Daniel Hemric, le champion 2018 sera donc un pilote Chevrolet.

William Byron n’a été vu en tête de la course qu’une seule fois, lors des Ticket Galaxy 200, lors des dix-sept derniers tours de la course, mais cela a été suffisant pour décrocher un quatrième succès cette saison en NASCAR XFINITY Series et se qualifier pour la finale. Le pilote de la JR Motorsports est ressorti des stands en première position en n’ayant pris que deux pneumatiques neufs, alors que Ryan Blaney en a pris quatre.

Sous le drapeau à damier le rookie de la JR Motorsports devance Ryan Blaney, Erik Jones, Christopher Bell, Daniel Hemric, Blake Koch, Cole Custer, Alex Bowman, Austin Dillon et Justin Allgaier pour les dix premiers.

Les quatre finalistes sont donc connus dans la deuxième division de la NASCAR, il s’agit des trois pilotes de la JR Motorsports, à savoir William Byron, Elliott Sadler et Justin Allgaier. Ce dernier devrait être privé de son chef d’équipe pour la finale puisque la Chevrolet Camaro n°7 a été contrôlée non-conforme à l’issue de la course. Le quatrième homme n’est autre que Daniel Hemric, pilote de la Richard Childress Racing.

William Byron s’impose à Phoenix avec une équipe de mécaniciens remaniés puisque vingt-deux des vingt-quatre membres de la JR Motorsports, n’étaient pas présents, coincés dans l’Arkansas à la suite d’un atterrissage d’urgence de l’avion qui le transportait de Charlotte à Phoenix.

« Que Dave (Elenz) choisisse de ne prendre que deux pneumatiques au lieu de quatre est incroyable. L’an dernier on s’était fait voler à Phoenix, cette année nous la récupérons. Je ne peux que remercier les gars pour ça. C’est un travail incroyable. »

– William Byron

Pour Dave Elenz, le chef d’équipe de William Byron, cette décision de ne prendre que deux pneumatiques s’est imposée d’elle-même, les mécaniciens ayant du mal à lever le côté gauche de la voiture.

L’an dernier William Byron était rookie en Truck et menait la course à dix tours du terme de l’épreuve lorsque son moteur avait explosé, le privant d’une qualification pour la finale.

Brennan Poole s’est retrouvé éliminé de la course au titre à la suite d’un contact avec Caesar Bacarella dansa le virage n°1 au tour 23. Le contact a conduit à une crevaison qui a envoyé la Chevrolet n°48 dans le mur.

Daniel Hemric se qualifie en résistant à Cole Custer dans les derniers tours et en ayant son chef d’équipe, Danny Stockman Jr, son chef de voiture et son ingénieur suspendus lors des quatre dernières courses à la suite d’une infraction constatée à Dover. Pour la finale Daniel Hemric conservera son chef d’équipe par interim, Randall Burnett, ainsi que son chef de voiture et son ingénieur qui lui ont permis d’atteindre la finale.

Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire