C’est dans la quasi indifférence que Cole Custer a coupé la ligne d’arrivée en première position, ce qui est synonyme de victoire, sa première en NASCAR XFINITY Series, mais la lutte pour le titre entre William Byron et Elliott Sadler a attiré toute l’attention dans les derniers tours de la course.

Quinze secondes, c’est l’avance avec laquelle Cole Custer a coupé la ligne d’arrivée sur son plus proche rival, Sam Hornish Jr. Le pilote de la Stewart-Haas Racing a dominé l’ensemble du peloton pour décrocher sa toute première victoire dans la deuxième division de la NASCAR, une semaine seulement après avoir été éliminé de la course au titre à la suite de l’épreuve de Phoenix.

« Je ne peux pas y croire. C’est la meilleure équipe possible avec laquelle courir. »

– Cole Custer

Tout au long de la course c’est la lutte pour le titre de champion des pilotes qui a monopolisé l’attention. Alors que Daniel Hemric s’est retrouvé éliminé dès le soixante-deuxième tour sur problème mécanique. C’est un soucis sur la batterie qui a contraint le pilote de la Richard Childress Racing a passer par les stands sous drapeau vert et à perdre onze tours le temps des réparations. Dès lors le titre ne pouvait plus échapper à l’un des hommes de la JR Motorsports.

C’est dans les quarante derniers tours que le bataille pour le titre a débuté. Malgré l’apport de Chad Knaus au poste de chef d’équipe pour cette course, à la suite de la suspension de son chef d’équipe habituel à l’issue de la course de Phoenix, Justin Allgaier n’a pas été en mesure de jouer les troubles faits et de s’immiscer entre ses deux coéquipiers, William Byron et Elliott Sadler.

Le premier à connaître un problème a été William Byron qui a tapé le mur au tour 179, laissant alors filer Elliott Sadler en troisième position. Le benjamin de l’équipe, a réussi à revenir pour prendre définitivement l’avantage sur son coéquipier au tour 192. Les deux hommes se sont touchés et c’est cette fois Elliott Sadler qui a tapé le mur extérieur. William Byron s’est ensuite débarrassé de Ryan Preece pour la troisième place, alors que son coéquipier a buté sur le pilote de la Joe Gibbs Racing ce qui a conduit à un contact entre les deux hommes à cinq tours de la fin, contact mettant fin aux espoirs d’Elliott Sadler pour le titre. À l’issue de la course les deux hommes se sont expliqués verbalement dans la voie des stands en étant séparés par des officiels.

« Il nous a coûté le championnat. c’est une déception d’être si proche et de ne pas y arriver. Mon équipe ne m’a pas laissé tomber. Il nous a coûté le championnat, je ne sais pas quoi dire de plus. »

– Elliott Sadler

En interview, Ryan Preece a pour sa part indiqué qu’il ne voulait pas interférer dans la lutte pour le titre, mais qu’il avait une course à faire et le meilleur résultat possible à aller chercher au volant de la Toyota Camry n°18 de la Joe Gibbs Racing.

En terminant troisième, William Byron s’assure donc de son premier titre de champion et devient le deuxième pilote le plus jeune à remporter le titre à l’âge de 19 ans et 11 mois. Malgré quelques contacts avec Elliott Sadler durant la course, le plus jeune des pilotes de la JR Motorsports a tenu à saluer la sportivité de son coéquipier.

« On courait pour le même objectif. Je ne peux pas y croire. Je suis fatigué. »

– William Byron

C’est Tyler Reddick qui a pris la quatrième place de la course devant Ryan Preece, Brennan Poole, Matt Tifft, Elliott Sadler, Michael Annett et Ty Majeski pour les dix premiers.

Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.