Éliminé de la course pour le titre de champion, Kyle Larson remporte le premier segment de la finale en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Kyle Larson a pris les commandes en début de course et ne les a plus quittées à l’’exception d’une salve d’arrêts sous drapeau vert. Le pilote de la Chip Ganassi Racing devance les quatre prétendants au titre, dans l’ordre Brad Keselowski, Kyle Busch, Kevin Harvick et Martin Truex Jr.

Le reste du top 10 est composé de Chase Elliott, Kurt Busch, Denny Hamlin, Joey Logano et Clint Bowyer.

Dès la sortie du virage n°2 du premier tour, Martin Truex Jr. prend les commandes, alors que Denny Hamlin n’oppose aucune résistance à Kyle Busch quelques instants plus tard pour la deuxième place. Fidèle à sa trajectoire extérieure, Kyle Larson prend les commandes au tour 13.

À mi-segment, ce sont les prétendant au titre qui s’arrêtent, ce qui a pour effet de lancer un passage sous drapeau vert dans la voie des stands pour l’ensemble du peloton. L’ordre à l’issue des arrêts n’est pas remis en cause et Kyle Larson continue sa domination.

 À l’issue de ce premier segment seuls treize pilotes sont dans le tour du leader. Parmi les pilotes au-delà du tour, la Hendrick Motorsports dans sa quasi intégralité, à l’exception de Chase Elliott.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.