En 2018, la Andretti Autosport engagera pas moins de six monoplaces dans la plus prestigieuse épreuve de la saison d’IndyCar, l’Indy 500. Deuxième à deux reprises, le Colombien Carlos Muñoz sera le sixième membre de l’écurie.

C’est avec la Andretti Autosport que Carlos Muñoz a fait ses débuts en IndyCar à l’occasion de l’édition 2013 de l’Indy 500. Cinq ans plus tard, ils seront encore associés. Le Colombien tentera de décrocher sa première victoire à l’Indy 500 après s’être classé deuxième en 2013, puis en 2016.

Six, ce sera bien le chiffre clé pour la Andretti Autosport en 2018, puisque c’est le nombre de monoplaces qui seront engagées à l’Indy 500, pour l’écurie de Michael Andretti qui court après sa sixième victoire aux 500 miles d’Indianapolis.

Carlos Muñoz rejoint Alexander Rossi, Ryan Hunter-Reay, Zach Veach, Stefan Wilson et Marco Andretti, ce dernier étant désormais dans la n°98 de la Bryan Herta Autosport, l’écurie satellite de la Andretti Autosport.

Cette signature de Carlos Muñoz ferme une porte à Danica Patrick qui a annoncé il y a un tout petit peu plus d’un mois vouloir terminer sa carrière en 2018 à l’occasion de l’Indy 500, mais elle n’a toujours pas indiqué le nom de son écurie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.