La NASCAR poursuit ses annonces de modification du règlement de la compétition 2018 en indiquant notamment avoir augmenté de cinq à six le nombre minutes permettant aux mécaniciens de réparer une voiture endommagée.

La politique concernant les voitures endommagées à la suite d’un accident a été revue, à commencer par le temps de réparation dans la voie des stands qui passe de cinq à six minutes.

En outre, un pilote sera sanctionné de deux tours de pénalité si son équipe utilise plus de six mécaniciens pour réparer la voiture. Précédemment, un surplus de mécaniciens était synonyme d’exclusion de la course. Matt Kenseth en a été l’une des principales victimes lors de l’épreuve des playoffs du Kansas.

Outre les réparations dans les stands, la NASCAR s’est également penchée sur le cas des qualifications sur les trois short tracks qui composent le calendrier des séries nationales NASCAR, à savoir Bristol, Richmond (Cup et XFINITY) et Martinsville (Cup et Truck).

Contrairement aux années passées, le temps lors du premier tour des qualifications ne sera plus de vingt minutes, mais de quinze. L’objectif avoué des officiels est de réduire la fenêtre de tir, pour augmenter l’intensité durant ce premier tour.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.