La Team Penske a dominé la première course qualificative des DAYTONA 500 et s’est finalement la nouvelle recrue de l’écurie en Monster Energy NASCAR Cup Series qui s’est imposée.

Après avoir dominé toute la course, la Team Penske réalise le doublé dans la première des deux courses qualificatives des DAYTONA 500, Ryan Blaney décrochant le drapeau à damier devant Joey Logano. Ryan Blaney s’élancera donc en troisième position dimanche lors des DAYTONA 500.

Darrell Wallace Jr. termine troisième suivi de Ricky Stenhouse Jr, Kurt Busch, Ryan Newman, David Ragan, Daniel Suárez et Chris Buescher pour le top-10.

Dès le drapeau vert Alex Bowman se laisse rétrograder à l’arrière du peloton pour ne pas se retrouver en mauvaise posture et ainsi pris dans un accident, ce qui le ferait partir de l’arrière du peloton dimanche lors des DAYTONA 500.

Au neuvième tour, alors que le peloton est en file indienne et mené par la Team Penske, un problème de pneumatique fait perdre le contrôle de sa voiture à Jimmie Johnson qui emmène avec lui Aric Almirola et Daniel Suárez. Si le Mexicain peut continuer, Jimmie Johnson et Aric Almirola sont contraints à l’abandon.

Après Jimmie Johnson, c’est le rookie William Byron qui va connaître un problème à la mi-course, alors qu’à l’amorce des dix derniers tours c’est David Gilliland qui perd le contrôle de sa voiture et force la voiture de sécurité à faire une apparition pour la troisième fois de la journée.

À trois tours de la fin alors que la Team Penske semblait se diriger vers un triplé, Brad Keselowski est parti à la faute après s’être retrouvé tassé entre son coéquipier Joey Logano et Jamie McMurray. Résultat, le champion 2012 est contraint d’utiliser sa voiture de réserve pour les DAYTONA 500.

C18S2_UNOFFRES

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.