Victorieuse ces deux dernières années dans la catégorie Top Fuel à Phoenix, Leah Pritchett visera la passe de trois dans l’Arizona à l’occasion des NHRA Arizona Nationals, trente-quatrième édition du nom.

Ces deux dernières années le Wild Horse Pass Motorsports Park, situé à Chandler dans la banlieue sud-est de Phoenix, n’a consacré qu’une seule pilote dans la catégorie Top Fuel, Leah Prtichett. En 2016 la piste de Phoenix était le théâtre de son tout premier succès dans la division reine de la NHRA en battant en finale Brittany Force dans ce qui restera la première finale de la NHRA à se disputer entre deux pilotes féminines. L’an dernier elle signait une seconde victoire en autant d’épreuve pour débuter la saison.

C’est aussi Leah Pritchett qui détient le record de la piste en 3,658 secondes établi l’an dernier, alors que le record de vitesse est la propriété de Ron Capps en Funny Car à 333,58 mph. En Top Fuel, la marque a été établie par Brittany Force à « seulement » 330,39 mph.

Au début du mois de février les essais se sont déroulés sur cette même piste et au volant de son dragster Dodge sponsorisé par Mopar de 10 000 chevaux, elle a battu le record de vitesse de manière officieuse à 334,73 mph, mais n’ayant été fait en compétition ce record ne peut pas être homologué.

« C’est un endroit incroyable, avec une sensation d’être à la maison. Dès que vous y entrez, vous ressentez quelque chose de différent. Je pense que cela est très bien organisé. »

– Leah Pritchett

Outre Leah Pritchett, Matt Hagan en Funny Car et Greg Anderson en Pro Stock avaient remporté le trophée dans leur catégorie respective la saison dernière et tenteront donc de décrocher un autre Wally, le trophée remis au vainqueur en l’honneur de Wally Parks, le fondateur de la NHRA.

Pilote de la Don Schumacher Racing, Leah Pritchett a remporté quatre courses pour six finales et mené le championnat lors de huit des neuf premières épreuves en 2017 pour une place finale de cinquième du classement général, mais la native de Redlands en Californie veut mieux faire cette année. Pour ce faire, elle a intensifié sa préparation hivernales avec pas moins de trois séances de sport par semaines débutant à 5 h du matin.

« Je dois vraiment me prouver à quel point je le veux vraiment. Mes efforts sont venus récompensés ceux effectués par l’écurie pour aller plus vite. J’étais plus impatiente à l’idée d’être Phoenix pour les essais hivernaux. Ce sont des conditions plus chaudes que nous devons maîtriser, c’est pourquoi ces chiffres (3,664 secondes et 33473 mph) sont plus importants pour nous. Cela nous montre que nous comblons nos faiblesses. »

– Leah Pritchett

Lors de l’intersaison, Leah Prtichett a vu l’arrivée d’un autre sponsor de poids avec le renfort d’U.S. Army, qui est déjà le sponsor principal de ses coéquipiers Tony Schumacher et Antron Brown.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.