Après Daytona, les Monster Energy NASCAR Cup Series se rendent sur l’Atlanta Motor Speedway pour une épreuve disputée sur un ovale intermédiaire.

Après un ovale où les plaques de restriction était de rigueur, place à une piste d’un mile et demi (1,54 mile précisément) sur laquelle les qualités des pilotes seront au moins aussi importante qu’à Daytona. Si en Floride il fallait contrôler sa voiture dans le draft pour avoir le plus de vitesse possible, en Géorgie ce sera la gestion des pneumatiques qui sera la clé du succès.

L’Atlanta Motor Speedway fait partie des pistes les plus abrasives du calendrier, à ce titre la différence de vitesse entre pneumatiques neufs et pneumatiques usés est importante. Cette problématique de l’usure précoce des pneumatiques se retrouvera également dans la voie des stands, puisque ce sera un bon test pour les écuries avec des arrêts avec cinq mécaniciens.

Passé complètement à côté des Speedweeks de Daytona avec trois accidents en trois courses, Jimmie Johnson sera à surveiller sur l’Atlanta Motor Speedway où il compte cinq victoires, 14 top 5 et 16 top 10 en vingt-six participations sur l’ovale de la Géorgie.

L’épreuve en bref

Nom de la course : Fold of Honor QuikTrip 500
Circuit : Atlanta Motor Speedway (ovale de 1,54 mile)
Distance : 325 tours / 500,5 miles 
Segment 1 : 85 tours / 130,9 miles
Segment 2 : 85 tours / 130,9 miles
Segment 3 : 155 tours / 238,7 miles
Diffusion : FOX, PRN et SiriusXM NASCAR Radio – AB Moteurs pour la France

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.